Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Louis XIV au jour le jour
Articles récents

12 juin 1715

11 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

12 juin 1715

Le roi a passé le mois de juillet à Marly, dans sa résidence de plaisance, où il s’est rendu dès le 12 juin.

Il en a profité pour aller à la chasse, au moins seize fois, et a assisté à de nombreux concerts ou représentations théâtrales.

Il aime toujours autant Molière.

Lire la suite

12 juin 1717: le Tsar Pierre Ier passe au château de Versailles

11 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

petite écurie, Le Château de Versailles et Grande Ecurie.
petite écurie, Le Château de Versailles et Grande Ecurie.

petite écurie, Le Château de Versailles et Grande Ecurie.

Le 12 juin 1717, le Tsar Pierre Ier passe au château de Versailles où il dîne.

Avant de se mettre à table, il voit tous les Appartements et le Cabinet des Curiosités.

On lui montre les médailles et les coquillages. les livres curieux et les estampes magnifiques des anciens ballets du Roi l'occupent plus agréablement que tout autre chose.

Il descend à la Grande et à la Petite Ecurie.

Il voit travailler dans l'une et l'autre, plusieurs chevaux que les écuyers montent en sa présence.

Lire la suite

12 juin 1701: L'ouverture des cassettes de Monsieur

11 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour Publié dans #1683-1715, #VERSAILLES

Versailles

L'ouverture des cassettes de Monsieur

(décédé à Saint-Cloud le 9 juin)


Le 12, le duc de Chartres vint en grand manteau saluer le Roi dans son cabinet, immédiatement après son lever.
Il était suivi du duc de la Trémoille, en qualité de son premier parent, et de quelques-uns des principaux officiers de feu Monsieur, le reste étant demeuré auprès du corps.

L'après-dinée, sur les deux heures, le Roi retourna chez Madame, qui vint au devant de lui jusqu'à la porte de son grand cabinet; ensuite Sa Majesté s'enferma avec elle, le duc de Chartres, le chancelier, le comte de Pontchartrain, secrétaire d'État, et Terrat, chancelier de feu Monsieur.
(Mémoires du marquis de Sourches)


Ce fut le chancelier de Monsieur, Gaston-Jean-Baptiste de Terrat, qui procéda à l'ouverture des cassettes.
Elles contenaient beaucoup de pierreries, des lettres et un testament daté de l'année 1699.

Par cet acte, Monsieur donnait de l'argent à plusieurs fondations pieuses. Il léguait un diamant à chacune de ses filles, Anne-Marie, duchesse de Savoie et Élisabeth Charlotte, duchesse de Lorraine et de Bar. Il en offrait un troisième à sa petite-fille Marie-Adélaïde, duchesse de Bourgogne.

Il instituait en tant que légataire universel son fils Philippe, le nouveau duc d'Orléans, qui devenait l'un des plus riches propriétaires du royaume.

(Cf. P. Erlanger: Monsieur, frère de Louis XIV. C. Petitfils: Le Régent)
 

Mausolée pour la cérémonie funèbre de Philippe de France, duc d'Orléans
érigé en l'église de Saint-Denis, le samedi 23 juillet 1701
Berain Jean I (1640-1711), Scotin Gérard Jean-Baptiste le jeune (1671-1716) graveur
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Droits réservés

Sujet connexe : Le deuil à la Cour

 

Lire la suite

12 juin 1642

11 Juin 2019 , Rédigé par YANN SINCLAIR Publié dans #1638-1661

12-13 juin

 Complot pro-espagnol de  Cinq-Mars contre  Richelieu

Il est démasqué vraisemblablement avec l’aide  d’Anne d'Autriche
Lire la suite

12 juin 1643: Jean-François Paul de Gondi

11 Juin 2019 , Rédigé par YANN SINCLAIR Publié dans #1638-1661

Jean-François Paul de Gondi
est nommé, à trente ans, coadjuteur de l'archevêque de Paris, son oncle.

Il n'a pas même reçu les ordres mineurs.

Le jeune coadjuteur est le futur cardinal de Retz, actif pendant la cabale des Importants, il reprend du service dans les complots de la Fronde.

Dans ses Mémoires, il raconte qu'il se retire six jours à Saint-Lazare :
"Je pris […] le parti de faire le mal par dessein" pour éviter "de mêler à contre-temps le péché dans la dévotion […] je pris une ferme résolution de remplir exactement tous les devoirs de ma profession, et d'être aussi homme de bien pour le salut des autres, que je pourrais être méchant pour moi-même."

 
Début du soulèvement des Croquants du Rouergue.
Lire la suite

12 juin 1653: La bataille de Gabbard

11 Juin 2019 , Rédigé par YANN SINCLAIR Publié dans #Calendrier

Portail de l’histoire militaire
Portail de l’histoire militaire

La bataille de Gabbard s'est déroulée le 12 et 13 juin 1653 (2 et 3 juin selon le calendrier julien alors en usage en Angleterre), pendant la Première Guerre anglo-hollandaise, dans la zone du Gabbard Bank, près de la côte du Suffolk.


Elle a vu s'affronter les flottes du Commonwealth et des Provinces-Unies.

Les forces en présence 

La flotte anglaise était composée de 100 navires divisée en trois escadres.

 

Elles étaient commandées par les amiraux Monck, Deane, Lawson et Penn et étaient composées des navires suivants :

 

  • Escadre rouge
  • Providence 33[2]
  • Adventure 40
  • Tiger 40
  • Phoenix 34
  • Guinea 34
  • Pelican 40
  • Advice 42
  • Diamond 42
  • Sapphire 38
  • Laurel 48
  • Bear 46
  • Sussex 46
  • Marmaduke 42
  • Violet 40
  • ...
  • Escadre blanche
  • Expedition 32
  • Assurance 36
  • Portsmouth 38
  • Centurion 42
  • Assistance 40
  • Foresight 42
  • Ruby 42
  • ...
  • Escadre bleue
  • Nonsuch 40
  • Dragon 38
  • President 40
  • Amity 36
  • Convertine 44
  • Kentish 50
  • Welcome 40
  • ...
 

La flotte néerlandaise était commandée par le luitenant-admiraal[3] Maarten Tromp et le vice-admiraal Witte de With, elle comprenait 98 navires.

 

Bataille de Gabbard
Informations générales
Date 12 et 13 juin 1653
Lieu Gabbard Bank, côte du Suffolk, Angleterre
Issue Victoire de la flotte anglaise
Belligérants
Commonwealth de l'Angleterre Provinces-Unies
Commandants
George Monck
Richard Deane
John Lawson
William Penn
Maarten Tromp
Witte de With
Forces en présence
100 navires 98 navires
Pertes
Aucun navire 6 navires coulés et 11 capturés
Première Guerre anglo-néerlandaise
Batailles
Douvres — Plymouth — Elbe — Kentish Knock — Dungeness — Portland — Livourne — Gabbard — Scheveningen

 

Déroulement de la bataille 

Le 12 juin 1653, les Hollandais attaquèrent la flotte anglaise mais furent battus car les Anglais employèrent la tactique de la ligne de bataille. De ce fait les Hollandais payèrent un lourd tribut en tentant de prendre à l'abordage les navires britanniques. Ainsi la flotte néerlandaise, majoritairement constituée de navires légers, fut sévèrement endommagée et perdit deux navires.

 

Le lendemain 13 juin 1653, les Anglais furent renforcés par l'amiral Robert Blake. Malgré tout Tromp décida de retenter une attaque directe bien que ses navires soient presque à court de munitions. Cependant, une soudaine accalmie fit de ses navires une cible facile pour les canons anglais. Les Hollandais furent mis en déroute et les Anglais les poursuivirent jusque tard dans la soirée.

Bilan 

Quand la bataille prit fin la flotte hollandaise avait perdu 17 navires, dont six coulés les 11 autres ayant été capturés. Dans cette bataille, les Anglais ne perdirent aucun navire mais l'amiral Deane fut tué.

 

Du point de vue tactique, ce fut la pire défaite de l'histoire navale hollandaise après la bataille de Lowestoft. Du point de vue stratégique, ce fut un désastre pour les Hollandais. Cette victoire permit aux Anglais qui avaient repris le contrôle de la Manche à la bataille de Portland[4] d'étendre leur mainmise à la mer du Nord.

 

Après la bataille, les Anglais furent en mesure d'imposer un blocus à la côte des Provinces-Unies, capturant les navires marchands et paralysant l'économie hollandaise. Afin de briser ce blocus les deux flottes se retrouvèrent à la bataille de Scheveningen.



Lire la suite

11 juin 1712

10 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

Décès à Viranos, en Espagne, de Louis Joseph de Bourbon-Vendôme, duc de Vendôme.

Son corps est inhumé au monastère San Lorenzo de l'Escurial, et, son coeur est déposé dans la chapelle du château d'Anet.

Lire la suite

11 juin 1726: Renvoi de Louis Henri de Bourbon-Condé

10 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

11 juin 1726: Renvoi de Louis Henri de Bourbon-Condé

Renvoi de Louis Henri de Bourbon-Condé, duc de Bourbon, premier ministre Dans la matinée, Louis XV part pour le château de Rambouillet chez la comtesse de Toulouse et donne rendez-vous au duc de Bourbon pour la chasse du lendemain.

Vers 19 heures, le duc de Charost, capitaine des gardes du corps, donne, au duc de Bourbon, une lettre de la part du Roi où il lui signifie son renvoi et son exil.

Le duc de Bourbon part peu de temps après pour le château de Chantilly.

Lire la suite

11 juin 1717: le tsar Pierre Ier va à Saint-Cyr

10 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

11 juin 1717: le tsar Pierre Ier va à Saint-Cyr
11 juin 1717: le tsar Pierre Ier va à Saint-Cyr

Le 11 juin 1717, le tsar Pierre Ier va à Saint-Cyr où il visite Madame de Maintenon qui le reçoit dans son lit.

Lire la suite

08 juin 1783: Pentecôte et promotion dans l'Ordre du Saint-Esprit

7 Juin 2019 , Rédigé par Louis XIV au jour le jour

08 juin 1783: Pentecôte et promotion dans l'Ordre du Saint-Esprit
08 juin 1783: Pentecôte et promotion dans l'Ordre du Saint-Esprit

Dimanche 8 juin 1783 

PENTECOTE et promotion dans l'Ordre du Saint-Esprit

Les chevaliers, commandeurs et officiers de l'Ordre du Saint-Esprit, s'étant assemblés dans le Cabinet du Roi vers 11h30, Louis XVI tient un chapitre, dans lequel il nomme chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit: le duc de Béthune, le duc de La Vauguyon, le duc de Chabot, le duc de Guines, le comte de Rochambeau, le marquis de Bouillé, le marquis de La Salle, le comte d'Affry, le marquis de Langeron, le comte de Guichen, le marquis de Jaucourt, le comte de Montmorin, le marquis de Clermont d'Amboise, le comte d'Escars, le marquis de Damas de Crux, le comte de Tavannes, le marquis de Montesquiou-Fezensac, le chevalier de Crussol, le comte de Vintimille, le comte de Vaudreuil, le comte d'Esterhazy et le marquis d'Ecquevilly.

Louis XVI sort ensuite de son appartement pour se rendre à la Chapelle, précédé de Monsieur, de Mgr le comte d'Artois, du duc d'Orléans, du duc de Chartres, du prince de Condé, du duc de Bourbon, du prince de Conti, du duc de Penthièvre et des chevaliers, commandeurs et officiers de l'Ordre du Saint-Esprit.

Deux Huissiers de la Chambre du Roi, portant leurs masses, marchent devant le Roi. Mgr Dillon, archevêque de Narbonne, prélat-commandeur de l'Ordre, célèbre la grand'messe, qui est chantée par la Musique du Roi.

La princesse de Broglie fait la quête.

Marie Antoinette, Madame, Mme la comtesse d'Artois et Mme Elisabeth assistent à la grand'messe dans la tribune de la Chapelle.

La messe étant finie, le Roi est reconduit à son appartement en observant l'ordre dans lequel il en est sorti.

L'après-midi, le Roi et la Famille Royale, après avoir entendu le sermon prononcé par l'abbé Seguy, assistent aux Vêpres, chantée par la Musique du Roi, et auxquelles officie l'abbé de Ganderatz, chapelain de la Grande Chapelle.

Louis XVI et Marie Antoinette soupent à leur Grand Couvert. Pendant le repas, la Musique du Roi exécute différents morçeaux de musique, sous la conduite de M. Giroust, surintendant de la Musique du Roi.

Lire la suite