Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

 


Visite du Duc et de la Duchesse
de Lorraine à Versailles



Gravure représentant Léopold de Lorraine
 


Venu à Paris pour signer avec le régent un traité de rectification des frontières de son duché avec le royaume de France dans la province de Champagne et obtenir le prédicat d'Altesse Royale.
Il savait que le duc d’Orléans ne refusait rien à sa sœur qu'il adorait, devenue duchesse de Lorraine par mariage .

Le duc et la duchesse de Lorraine, voyageant incognito, sous le nom de comte et de comtesse de Blamont, viennent visiter le château de Versailles, Trianon et la ménagerie. La duchesse de Lorraine, née Elisabeth Charlotte d’Orléans était toute en joie de retrouver les siens après 20 ans de séparation et de revenir à Versailles où elle séjourna comme princesse du sang auprès de ses parents avant son mariage avec Léopold Ier de Lorraine.

Ce séjour sera de présenter ses petits enfants à leur grand mère, la princesse Palatine et l’occasion à Paris de nombreuses festivités au Palais Royal, à St Cloud et au palais du Luxembourg à Paris dont un grand souper offert par sa nièce, la duchesse de Berry resté fameux.
 


Portrait de la duchesse de Lorraine
Elisabeth-Charlotte 18e siècle
© Musée du Château de Lunéville. Thierry Franz
 
 



 

 

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Le Roi et la Reine reçoivent le prévôt des marchands, Antoine Le Febvre (ou Le Fèvre) qui fut prévôt des marchands de 1650 à 1654 mais se démit et fut remplacé le 6 juillet 1652 par le conseiller Pierre Broussel avant d'être rétabli dans ses fonctions le 11 octobre de la même année en vertu d'une lettre de cachet du 5 et mourut le 27 novembre 1659

 

et les échevins de Paris, Claude Boucot du Clos-Gaillard, Robert de Sequeville, Michel Guillois et Nicolas Phélippes (ou Phlippe)

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Jean de Bourbon

vicomte de Lavedan, baron de Malause
 

Parents

 

  • Marié en 1529 avec Antoinette d'Anjou (Antoinette d'Anjou-Mézières) Décédée en 1539

 

  • Remarié en 1539 avec Françoise de Silly dame du Fay-Cerisay Dame d'honneur de Marguerite d'Angoulème, reine de Navarre en 1548 Née vers 1515 - Décédée en 1560 à l'âge de 45 ans
Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Jeudi 29, à Versailles.

 

Le roi alla tirer; Monseigneur courut le loup, et ne revint qu'à huit heures du soir. Madame la Dauphine ne voulut point qu'on commençât la comédie que Monseigneur n'y fût.

— On sut que le roi d'Angleterre avoit reçu le maréchal de Lorges couvert et assis.

Le feu roi son frère ne recevoit pas ainsi les envoyés de France, ni même ceux des autres rois; ce traitement a surpris par sa nouveauté, quoiqu'il soit dans l'ordre.

Le feu roi étoitsi accoutumé à ne faire aucune cérémonie, que quand M. de Vaudemont passa en Angleterre et qu'il vouloit stipuler qu'il se couvriroit comme grand d'Espagne en recevant son audience, le roi d'Angleterre répondit h ceux qui lui en parloient, il se couvrira s'il veut, pourvu que je ne me couvre point, moi, car je serois bien embarrassé à mettre mon chapeau, tant j'en suis désaccoutumé.

— Le roi d'Angleterre a réglé aussi que les ambassadeurs et les ministres étrangers ne lui parleroient plus que par audience; c'est encore un changement considérable, car le roi son frère donnoit ses audiences à toute heure et partout, et le plus souvent chez ses maitresses et sans y être préparé.

— Monsieur et Madame revinrent de Paris.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Journal du marquis de Dangeau
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Le Roi et la Reine reçoivent le prévôt des marchands, Antoine Le Febvre (ou Le Fèvre) qui fut prévôt des marchands de 1650 à 1654 mais se démit et fut remplacé le 6 juillet 1652 par le conseiller Pierre Broussel avant d'être rétabli dans ses fonctions le 11 octobre de la même année en vertu d'une lettre de cachet du 5 et mourut le 27 novembre 1659

 

et les échevins de Paris, Claude Boucot du Clos-Gaillard, Robert de Sequeville, Michel Guillois et Nicolas Phélippes (ou Philippe)

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Mardi 29 mars 1707

 

Versailles

 

Hier soir, à 8 heures, Monsieur le Premier arriva et le roi  trouva bon qu'il allait le voir chez Madame de Maintenon

 

Il a ramené avec lui le colonel qui l'avait pris

 

Le roi trouva bon qu'il vienne jeudi à la revue qu'il fera de ses gardes à Marly

 

 

Le Roi accorde sa première audience publique au marquis Strozzi, envoyé extraordinaire du duc de Mentoue, Charles IV de Gonzague, accompagné du comte Giuseppe Truzzi, autre envoyé extraordinaire, qui le complimente sur la naissance du duc de Bretagne

 

Dans la journée, le Roi accorde aussi une audience particulière au baron Maximilien Emmanuel de Simeoni, envoyé extraordinaire de l'électeur de Cologne

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Jeudi Saint

 

Au Palais-Royal

 

 

Après avoir entendu la prédiction de l'abbé de Lavardin, Philibert Emmanuel de Beaumanoir, le Roi participe à la cérémonie de la Cène en lavant les pieds à 13 jeunes garçons pauvre

 

Philibert-Emmanuel de Beaumanoir

(Philibert-Emmanuel de Beaumanoir de Lavardin)

Parents

 

Philibert Emmanuel de Beaumanoir de Lavardin était neveu de Charles de Beaumanoir évèque du Mans, et fils cadet de Henri de Beaumanoir, marquis de Lavardin, comte de Beaufort en Vallée, seigneur de Malicorne et autres lieux, capitaine de cent hommes d’armes des ordonnances, gouverneur et lieutenant général des comtés du Maine, de Laval et du Perche, et de Marguerite de la Baume de Suze, fille du comte de Suze et nièce des princes Charles de Gonzague, duc de Nevers et Henri de Lorraine duc de Mayenne.

 

philibertemmanueldebeaumanoir.jpg
Portrait par Philippe de Champaigne

Philibert Emmanuel de Beaumanoir naquit au château de Malicorne en 1617. Il reçut le baptème dans l’église de St Silvestre du même lieu le 12/11/1618 des mains de René des Chapelles grand vicaire de son oncle, Charles de Beaumanoir, l’évèque du Mans.

Parrain : Philibert Emmanuel de Savoie, marquis de Villars son oncle. Marraine : Susanne de Grammont, épouse de Charles des Prés marquis de Montpezat, sa tante.

Son frère ainé hérita du marquisat, quant à lui, sa famille lui destina pour héritage l’évêché et les autres bénéfices de son oncle.

Resté orphelin de bonne heure Philibert Emmanuel de Beaumanoir fut élevé par Charles de Beaumanoir qui le prit auprès de lui et ne lui dissimula pas, dès l’enfance, qu’il le préparait à devenir son successeur. Il le plaça à Paris au collège de Clermont, au collège de l’Oratoire au Mans, au collège de la Flèche, et l’envoya étudier la philosophie et la théologie au collège de Navarre. L’évêque du Mans conduisit son neveu avec lui à Rome en 1635 et lui fit ensuite reprendre ses études.

  Gravure par Nanteuil vers 1660.

A la mort de Charles de Beaumanoir, évêque du Mans, toute la famille sollicita l’évêché du Mans pour son neveu, qui n’avait que vingt ans. Richelieu accorda au jeune homme les brevets pour les abbayes de Beaulieu et de Saint Liguières (dépendant de l’ancien évêque du Mans) et y ajouta le prieuré de Saint Célerin.

Philibert Emmanuel, grâce à ses bénéfices, put tenir table et vivre au milieu de la société la plus brillante de la capitale. Mais il s’exila dans son abbaye de Saint Liguières en Poitou afin d’attendre « son baton » au bout de cinq ou six ans, car il était bien trop jeune encore. Il revint à Paris, mais craignant de se ruiner à la cour, le jeune abbé de Lavardin se retira en 1647 à Malicorne chez sa belle sœur la marquise de Lavardin. Par son intermédiaire, il entra en contact avec Mme de Sévigné qui s’arrêtait souvent à Malicorne sur son chemin de son château du Rochers.

Lorsqu’il apprit la mort de Emeric de la Ferté, évêque du Mans, évêché qu’il convoitait désespérement, il monta à Paris poser sa candidature, mais Vincent de Paul s’opposa à sa nomination.

L’abbé de Lavardin obtint finalement le brevet royal pour l’évêché du Mans le 13 novembre 1648 ; il eut ses bulles de Rome le 1er mars 1649 et prêta serment dans la chapelle de St Germain en Laye le 14 avril suivant. Philibert Emmanuel de Beaumanoir arriva au Mans le 1er juin, il fit son entrée sans aucune pompe et officia dans la cathédrale la première fois le 3 du même mois. Sa nomination coïncida avec le début de la Fronde. Le frère de Colbert qui n’aimait pas l’évêque du Mans l’accuse dans ses lettres d’être un évêque sans vocation, un grand seigneur très fier de son origine, un homme d’esprit plus qu’un homme d’église.

Mme de Sévigné relata dans une lettre à sa fille le 2 août 1671 la mort de l’évêque du Mans :

...« la mort de Mr du Mans m’a assommée ; je n’y avais jamais pensé non plus que lui ; et de la manière dont je le voyais vivre, il ne me tombait pas dans l’imagination qu’il put mourir, cependant le voilà mort d’une petite fièvre, sans avoir eu le temps de penser ni au ciel ni à la terre. Il a passé ce temps là à s’étonner ; il est mort subitement de la fièvre tierce »....

L’évèque du Mans mourut le 27 juillet 1671.

Il fut enterré dans la cathédrale du Mans.

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans 1638-1661
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 23:00

Clôture de Pâques



La Du Parc quitte la troupe de Molière pour l'Hôtel de Bourgogne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mademoiselle_Du_Parc

Repost 0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 23:00

Le Roi va se promener à Versailles

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans VERSAILLES
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 23:00

1672-1678


Guerre de Hollande


1674 : Bataille de Seneffe

1677 : Bataille de la Peene

 

Louis xiv Maastricht.jpg

 

La guerre de Hollande se déroule de 1672 à 1678.

 

Elle oppose la France et ses alliés (Angleterre, Münster, Liège, Bavière, Suède) à la Quadruple-Alliance comprenant les Provinces-Unies, le Saint-Empire, le Brandebourg et l'Espagne.

 

Elle modifie l'équilibre européen au détriment du royaume de France, qui triomphe néanmoins de ses adversaires sur le plan militaire.

 

Les effectifs de l'armée française atteignaient 280 000 hommes.

 

Par le traité de Nimègue, qui met fin à la guerre, la France doit restituer la plupart de ses conquêtes mais acquiert la Franche-Comté et plusieurs villes de Flandre.

Les causes de la guerre

Après la guerre de Dévolution (1667-1668), Louis XIV croit devoir se débarrasser de la Triple alliance de La Haye de 1668, et surtout des Provinces-Unies s'il veut continuer à conquérir les territoires espagnols (selon lui-même l'héritage de son beau-père Philippe IV)

 

De plus, malgré les tarifs douaniers français très protectionnistes de 1664 et 1667, les Hollandais sont de redoutables concurrents pour les marchands et fabricants français.

 

Une victoire sur la Hollande permettrait de réduire le problème.

 

Aussi Louvois, qui depuis 1670, dirige le secrétariat d'État à la guerre pousse dans cette direction.

 

La guerre contre les Provinces-Unies doit lui permettre de montrer au roi ses talents d'organisateur, voire de s'imposer face aux brillants chefs de guerre comme Condé et Turenne.

 

L'opposition politique (la république protestante laisse éditer des médailles moquant le monarque absolu catholique) provoque aussi l'orgueil de Louis XIV.

La préparation diplomatique de la guerre

Il s'agit de briser la Triple alliance de La Haye entre les Provinces-Unies, l'Angleterre et la Suède.

 

Louis XIV envoie à Londres sa belle-sœur Henriette d'Angleterre qui négocie avec son frère Charles II.

 

Moyennant une pension annuelle de trois millions de livres Charles II promet d'aider la France (Traités de Douvres de juin 1670 et de Londres en décembre)


En 1671, l'ambassadeur français Arnauld de Pomponne, est envoyé en Suède.

 

En novembre Louis XIV obtient la neutralité de l'empereur Léopold Ier

 

En revanche, en décembre, l'Espagne, qui possède les Pays-Bas du sud (territoires actuels de la région Nord-Pas-de-Calais, de la Belgique et du Luxembourg), conclut un traité d'assistance mutuelle avec les Provinces-Unies.

 

En avril 1672, le roi de Suède, contre une pension annuelle de 600 000 écus, s'engage à intervenir en Allemagne, si les princes allemands aident les Provinces-Unies, avec lesquelles s'allie l'électeur de Brandebourg, Frédéric Guillaume Ier

La guerre en 1672

Le 28 mars 1672, Charles II d'Angleterre déclare la guerre aux Provinces-Unies.

 

Le 6 avril, Louis XIV en fait de même.

 

Sur mer, le 7 juin, l'alliance franco-anglaise essuie un échec à la bataille de Solebay (au large du Suffolk) devant la flotte hollandaise de l'amiral Ruyter qui sauve ainsi son pays d'une invasion maritime.

 

220px-1672marcosdacunhaesouza.jpg


La guerre en 1672

Au contraire, la campagne terrestre fut couronnée de succès pour Louis XIV.

 

Évitant les Pays-Bas espagnols, les Français entrent dans les Provinces-Unies.

 

Le roi et Condé prennent Orsoy, Wesel, Rheinberg, Bürick1 et le 12 juin passent le Rhin au gué de Tolhuis.

 

Pendant ce temps le maréchal de Luxembourg occupe Zwolle, et Bernhard von Galen, le prince-évêque de Münster, commence le siège de Groningue, tandis que Turenne prend Arnheim et Nimègue.

 

Mais sur les conseils de Louvois, Louis XIV ne marche pas sur Amsterdam pourtant à portée.


185px-Jan_de_Baen-_De_lijken_van_de_gebr

Conséquences de l'invasion française, le lynchage des frères de Witt marque le retour au pouvoir des stathouders.

Débordés, les Hollandais, dès le 16 juin, envoient des négociateurs qui proposent de céder les villes du Rhin, Maastricht, le Brabant et la Flandre hollandaise avec en sus une indemnité de dix millions de livres.

 

Mais Louis XIV exigeant plus de terrain, le rétablissement de la liberté du culte catholique, et d'autres exigences pour humilier les Hollandais, c'est la rupture.

 

 

Le 20 juin les Hollandais rompent les écluses de Muyden et provoquent l'inondation du pays.

 

Les Français ne peuvent plus avancer.

 

Le 8 juillet, Guillaume III d'Orange, déjà capitaine général (chef des armées néerlandaises), est nommé stathouder de Hollande, le 16 juillet stathouder de Zélande.

 

L'assassinat le 20 août, du Grand-pensionnaire Johan de Witt, chef de la diplomatie hollandaise, et de son frère Cornelis, fait de Guillaume d'Orange le seul maître de la République : il sera l’adversaire le plus acharné de Louis XIV pendant près de trente ans.


C'est alors que l'empereur Léopold Ier décide de rompre la neutralité promise à Louis XIV.

 

Il s'allie à l'électeur de Brandebourg le 23 juin et le 25 juillet avec les Provinces-Unies.

 

Pour faire face et empêcher la jonction Allemands-Hollandais, Turenne est envoyé en Westphalie et Condé en Alsace.

 

En décembre profitant du gel, les Français sont devant La Haye qui n'est sauvée que par un dégel soudain.

La guerre en 1673

250px-Louis14-Maastricht1673.jpg

Louis XIV au siège de Maastricht

En Allemagne, le 26 juin, Turenne bat l'électeur de Brandebourg et le contraint à la neutralité. Le 29 juin, Louis XIV s'empare de Maastrichtd'Artagnan a trouvé la mort 4 jours plus tôt.

 

En revanche l'amiral Ruyter bat la flotte franco-anglaise à Walcheren (7-14 juin) puis à la bataille de Texel le 20 août.

 

Le 30 août, les Provinces-Unies, l'Autriche, l'Espagne et le duc de Lorraine Charles IV forment la Grande alliance de La Haye contre la France.

La guerre en 1674

150px-Meulen.jpg

Louis XIV devant Besançon

Devant une telle coalition, l'état-major français prend de nouvelles dispositions et établit un front qui va de la Hollande à l'Alsace, en passant par la Rhénanie.

 

Les Français prennent Colmar, Sélestat et Landau. Néanmoins, ces victoires sont sérieusement relativisées par l'arrivée des Impériaux, commandés par Montecuccoli.

 

Peu à peu, tous les princes allemands initialement favorables à la France font défection, à l'exception de la Bavière.


Persuadé que Charles II cherche à rétablir le catholicisme, le Parlement anglais le force à faire la paix avec les Provinces-Unies en février 1674.

 

La France doit donc évacuer les Provinces-Unies (sauf Maastricht)

 


Louis XIV continue néanmoins à attaquer la Franche-Comté qui appartient aux Espagnols.

 

Le maréchal de Luxembourg occupe Besançon (20 mai) et Dole (7 juin)

 

Chargé de contenir les Impériaux, Turenne traverse le Rhin et remporte la bataille de Sinsheim, le 16 juin 1674.


L'électeur de Brandebourg, Frédéric-Guillaume, rejoint la guerre le 1er juillet 1674.

 

Turenne traverse une nouvelle fois le Rhin et ravage le Palatinat (juillet 1674) pour terroriser les princes allemands.


Le 11 août à la bataille de Seneffe en Belgique, Condé barre la route à Guillaume d'Orange, en route vers Paris.

 

À la fin de l'année, les Impériaux et les Lorrains pénètrent en Alsace.

 

Turenne passe par les Vosges en plein hiver et les écrase à la bataille de Turckheim le 5 janvier 1675.

 

Les Impériaux sont forcés de repasser le Rhin.

 


En juin, les Hollandais de l'amiral Tromp tentent vainement de débarquer à Belle-Île.

La guerre en 1675

Au début de l'année 1675, la Suède entre en guerre, poussée par la France.

 

Elle attaque le Brandebourg mais est repoussée près de Berlin en juillet.

 

Les Français envoient des troupes pour soutenir Messine révoltée contre son souverain le roi d'Espagne.

 


En Rhénanie la guerre s'enlise dans une chasse-poursuite. Le vicomte de Turenne est tué par un coup de canon le 28 juillet 1675 à la bataille de Salzbach.

 

Les français doivent battre en retraite et les Impériaux pénètrent de nouveau en Alsace.

 

Mais Condé arrive à les refouler en Allemagne et décide alors de prendre sa retraite.

 

Le maréchal de Créquy est fait prisonnier à Trèves.

 

La France doit évacuer Philippsburg.

La guerre en 1676

Dans les Flandres, Louis XIV s'empare des villes de Condé (avril) et de Bouchain (mai) puis regagne Versailles.


En Méditerranée Duquesne attaque une flotte hollandaise, venue aider les espagnols, à Stomboli.

 

Le 22 avril à Agosta, il combat une flotte combinée hollando-espagnole, Ruyter y trouve la mort.

 

Après une nouvelle bataille navale, à Palerme, le 2 juin, les Français contrôlent la Méditerranée occidentale.


Réunis à Nimègue (Provinces-Unies) depuis juin, les envoyés des belligérants négocient les conditions de la paix.

La guerre en 1677

Prêt avant les coalisés, le maréchal de Luxembourg s'empare de Valenciennes (17 mars) puis de Cambrai (18 avril)

 

Pendant ce temps, Monsieur, frère du roi, bat Guillaume III d'Orange à Noordpeene lors de la bataille de la Peene (11 avril) et s'empare du bailliage de Saint-Omer, ainsi que des châtellenies de Cassel, Bailleul et Ypres.

 

L'Artois et une partie du comté de Flandre sont aux mains des Français.


Le roi de Suède prend sa revanche sur le Brandebourg à Landskrona (24 juillet). Le maréchal de Luxembourg oblige Guillaume III à lever le siège de Charleroi et le maréchal de Créquy bat le duc de Lorraine à la bataille de Kokersberg (9 octobre) puis s'empare de Fribourg-en-Brisgau (16 novembre)


Mais en octobre 1677, Marie d'York, nièce de Charles II d'Angleterre, et son héritière en l'absence de descendance, épouse Guillaume d'Orange, marquant ainsi le rapprochement entre l'Angleterre et les Provinces-Unies (alliance du 10 janvier 1678)

La guerre en 1678

Louis XIV décide de parer la menace de l'alliance anglo-hollandaise.

 

Faisant converger ses armées, il prend Gand (9 mars) puis Ypres (25 mars)

 

Les Hollandais sont de nouveau directement menacés.

 

Les négociateurs de Nimègue sont presque d'accord sur les conditions de paix, mais Louis XIV demande que son allié suédois récupère les territoires perdus en Allemagne.

 

L'empereur, l'électeur de Brandebourg et le roi du Danemark, concernés par ces territoires refusent de les rendre.

 

La guerre reprend. Le maréchal de Créquy bat les impériaux sur le Rhin en juillet.


Désormais Louis XIV est en mesure d'imposer un dénouement à la guerre.

 

C'est la paix de Nimègue, signée le 10 août 1678 avec les Provinces-Unies.

 

L'Espagne fait la paix, le 17 septembre.

 

En 1679, la paix est généralisée avec l'empereur (5 février), l'électeur de Brandebourg (20 juin), le roi du Danemark (2 septembre) et la Suède (26 novembre)

 

Le traité de Nimègue est le triomphe de Louis XIV.

 

Néanmoins il n'a pas réussi à conquérir les Pays-Bas.

L'Europe en 1678

Le Traité de Nimègue est une victoire en demi-teinte pour Louis XIV.

 

Car, même si à son retour à Paris il est surnommé « Louis le Grand », il n'a pas réussi à conquérir les Pays-Bas et l'Europe s'est unie contre lui.

Les principaux acteurs

La Quadruple-Alliance

 

160px-Kaiser-Leopold1.jpg

Léopold Ier Empereur du Saint Empire

Guillaume III d'Orange
Cornelis Tromp
Michiel de Ruyter
Cornelis Evertsen
Léopold Ier
Raimondo Montecuculli
Charles IV de Lorraine
Frédéric Guillaume Ier de Brandebourg
Christian V de Danemark

Les Alliés

160px-Louis_le_Grand%3B_Harnas.jpg

Louis XIV; Portrait de 1672

160px-Charles_II_of_England.jpeg

Charles II d'Angleterre; Portrait de John Michael Wright (1617-1700)

Louis XIV
Louis II de Bourbon-Condé
François-Henri de Montmorency-Luxembourg
François de Créquy
Charles II d'Angleterre
Charles XI de Suède
  • Négociations relatives à la succession d'Espagne sous Louis XIV ou ..., Volume 4
  • Lucien Bély, Les Relations internationales en Europe, XVIIe–XVIIIe siècles, PUF, 1998 (2e éd.) ISBN 2-13-051755-2
  • Paul Sonnino, Louis XIV and the Origins of the Dutch War, Cambridge University Press, 2003 (3e éd.)
  • La Fontaine, Le Rat qui s'était retiré du monde, in Fables, Livre VII, fable 3, 1675. Cette fable fait allusion à un épisode de la guerre, côté français : un don sollicité par l'État auprès du clergé pour financer la guerre, et que les religieux payèrent par des... prières.
  1. Négociations relatives à la succession d'Espagne sous Louis XIV..., Volume 4 - page 6

Sur les autres projets Wikimedia :

Fleur de lys (or).svg Les événements du règne de Louis XIV (1643-1715) Fleur de lys (or).svg

Victoire de Rocroi • Fronde • Traités de Westphalie • Traité des Pyrénées • Emménagement au château de Versailles • Guerre de Dévolution • Traité d'Aix-la-Chapelle • Guerre de Hollande • Traité de Nimègue • Guerre des Réunions • Guerre de la Ligue d'Augsbourg • Guerre de Succession d'Espagne • Mort de Louis XIV

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BATAILLES
commenter cet article
">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music