Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 00:00
Portail de l’histoire militaire

 Victoire des Français conduit par Bernard de Saxe-Weimar sur les impériaux à la bataille de Rheinfelden.


                                                             Bataille de Rheinfelden
Informations générales
Date 28 février et 2 mars 1638
Lieu Rain am Lech sur le Danube
Issue Victoire Française
Belligérants
Royaume de France Royaume de France (supplétifs) Bavière Bavière
Commandants

Bernard de Saxe-Weimar

http://www.mes-annees-50.com/xavier_de_montepin/Bernard_de_Saxe-Weimar.jpg

Jean de Werth

Forces en présence
4 000 hommes  
Guerre de Trente Ans


Les batailles de Rheinfelden des 28 février et 2 mars 1638 entre les troupes de Bernard de Saxe-Weimar, supplétifs de la France, et celles des Bavarois dont Jean de Werth.

 

La France avait accepté de payer l'entretien des troupes de Bernard mais les échéances n'étant pas régulièrement honorées à l'hiver 1637-1638 il n'avait plus que 4 000 hommes.

 

Il est surpris en traversant le Rhin mais peut se dégager en perdant deux de ses commandants, John Philip et Henri II de Rohan qui sont blessés mortellement.

 

Trois jours plus tard il retraverse et tombe sur l'arrière-garde bavaroise faisant 3 000 prisonniers qui changent de camp.

récit (en anglais)

Repost 0
Published by YANN SINCLAIR - dans BATAILLES
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 00:00

Louis Alexandre II Bontemps 

Né en 1703

 

Décédé le 03 mars 1747

 

Premier valet de chambre du roi de 1701 à 1747, en survivance à son père 

 

Conseiller du Roi 

 

Gouverneur du Palais des Tuileries 

 

Commandeur de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel 

 

Chevalier des ordres Royaux et Militaires

Repost 0
Published by YANN SINCLAIR - dans Calendrier
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

Vénus et Adonis


opéra d'Henry Desmarest

sur un livret de Jean-Baptiste Rousseau (1697)


s’inspirant des Métamorphoses d’Ovide Création le 17 mars 1697

 


Vénus & Adonis, ou l'histoire d'un mythe antique revisité à l'époque baroque ; tous les arts, de la peinture à la poésie, de la sculpture au théâtre et à l'opéra s'en emparent.

 

Cette fable n'est-elle pas le modèle idéal pour qui cherche à comprendre, à représenter la découverte inquiète des amours adolescentes, l'émoi craintif des premiers désirs, l'appel de la beauté, la fascination pour l'interdit amoureux qui mène, inéluctablement, vers le tragique ?

 

Dans un monde où la peinture des passions humaines devient obsession, ce mythe permet à l'artiste de toucher des expressions rares et sublimes.

 

Imitant les antiques (Ovide, Bion), inspirés qu'ils étaient par l'exploit poétique de Giambattista Marino, les modernes ont su trouver dans ce mythe une matière immensément riche.

 

Louis XIV en fit la décoration de son Trianon, Fouquet se fit offrir l'idylle de La Fontaine, et Paris accueillit en 1697 l'opéra d'Henry Desmarest et Jean-Baptiste Rousseau.

 

On donne actuellement au Palais-Royal la tragédie en musique Vénus et Adonis

 

Jean-Baptiste Rousseau en a fait le poême et Henry Desmarest la musique

 

LA première représentation a eu lieu le 28 du mois dernier

 

Monseigneur est venu, accompagnée comme à l'accoutumée, de la princesse de Conti, mais c'est grâce au prince de Conti que l'ouvrage n'est pas tombé

 

Voyant que les gens de la Cour prêts à se retirer dès le troisième acte, il les a retenus en leur disant qu'au cinquième acte apparaîtrait un monstre affublé d'une hure de sanglier qui ne serait peut-être pas mauvaise

 

Mais cela ne suffira pas à éteindre la cabale de ceux qui considèrent qu'on n'a rien produit de bon depuis Lully

 

De plus, on trouve que M. de Francine favorise trop Desmarest

 

LE Roi lui-meême lui a dit qu'il aurait plutôt dû se servir de Colasse, même si sa dernière tragédie, JAson, est tombée tout de suite, à cause du livret de La Fontaine, très faible

 

Comme disait Boileau-Despréaux, il en va des bons

ouvrages comme un morceau de bois qu'on enfonce dans l'eau avec la main

 

il demeure au fond tant qu'on l'y retient

 

Mais la main venant à se lasser, il se relève et gagne le dessus

 

il est à craindre que l'envie et la cabale ne se lassent pas vanat que Vénus et Adonis tombe

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

Avec récidive, le Roi n'hésite pas, cette fois, à venir cogner à la fenêtre de la belle après avoir risqué sa vie en escaladant les toits, en sautant d'une gouttière à l'autre et en s'accrochant aux cheminées

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans 1662-1682
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

Dans la chapelle du Louvre

 

Le Roi et la Reine tiennent sur les fonds baptismaux le fils du prince de Conti, Armand de Bourbon et d'Anne Marie Martinozzi qui est nommé Louis à cette occasion (c'est le futur Louis Armand Ier, prince de Conti + 1685), l'évêque de Mirepoix, http://belcikowski.org/ladormeuseblogue2/wp-content/uploads2011/levis_ventadour.jpgLouis Hercule de Lévis de Ventadour officiant

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans 1662-1682
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

10421793

Blason
 
 
 

armoiries

Description de cette image, également commentée ci-après
 
 

Localisation de la principauté de Montbéliard

 

Annexion de la principauté de Montbéliard (1681-1697)

 

 

Blason de Kehl am Rhein

Occupation de Kehl (1681-1687)

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

 


Mariage de Jérôme Phelypeaux, comte de Pontchartrain
&
Éléonore Christine de La Rochefoucauld de Roye
 
En la chapelle royale de Versailles



(source : A. Maral, la chapelle royale de Versailles sous Louis XIV)

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Religion
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

Le Roi, le duc et la duchesse de Bourgogne, les ducs d'Anjou et de Berry, Monsieur et Madame entendent une prédication de l'abbé Boisleau en la chapelle

 

Charles Boileau

 

né à Beauvais en 1648

 

mort à Paris le 28 mai 1704

 

homme d'Église et prédicateur français.

 


Sa réputation de prédicateur lui valut l'honneur de prêcher à la cour de Louis XIV, qui le récompensa en le nommant abbé de Beaulieu-lès-Loches1.

 

Devenu membre de l'Académie française en 1694, Élu en 1694 au fauteuil 19

il en fut par la suite le directeur.

 

Ses prédications furent recueillies après sa mort par Jean Richard, qui publia séparément un volume de Pensées choisies sur différents sujets de morale tirées de ses sermons et de ses homélies.


On trouve dans ses sermons, écrit d'Alembert2,

« sinon de l'éloquence, au moins de l'esprit ; car Bourdaloue disait de lui qu'il en avait deux fois plus qu'il ne fallait pour bien prêcher »

 

Dans ses Pensées, écrit encore d'Alembert, Charles Boileau

« est une espèce de Sénèque français, mais avec une philosophie moins profonde et moins intéressante que celle du Sénèque romain ; il a les défauts de Fléchier, mais il n'a ni la pureté, ni l'élégance, ni l'harmonie de son style. Aussi on lit encore Fléchier, et on ne lit plus l'abbé Boileau »

Publications

  • Pensées choisies sur différents sujets de morale (1707)
  • Homélies et sermons prononcés devant le Roi et leurs Majestés britanniques, par M. l'abbé Boileau (2 volumes, 1712)
  • Panégyriques choisis de feu monsieur l'abbé Boileau, prédicateur du roi, et l'un des quarante de l'Académie française (1718)
  1. Éléments biographiques d'après Tyrtée Tastet, Histoire des quarante fauteuils de l'Académie française depuis la fondation jusqu'à nos jours, 1635-1855, vol. III, 1855, p. 427-428.
  2. Jean le Rond d'Alembert, « Éloge de Charles Boileau, abbé de Beaulieu » in Œuvres de d'Alembert, t. II, 1re partie, A. Belin, Paris, 1821, p. 286-288.

 

Précédé par
Philippe Goibaud-Dubois
Fauteuil 19 de l’Académie française
1694-1704
Suivi par
Gaspard Abeille

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

 

Je crois que le diable est sorti de l'enfer afin de me tourmenter.

 

Je m'étais levée hier à sept heures du matin dans l'espoir de trouver le temps d'écrire à la princesse de Galles, à ma fille, à M"e de Malause et à vous.


J'ai pu faire les deux premières lettres, mais quant aux deux autres, impossible.


Il est venu une demi-douzaine de duchesses qui m'ont pris tout mon temps; puis est arrivé mon fils avec une migraine horrible; il s'est donné, en jouant à la paume, un coup qui lui a presque crevé un œil; il ne s'est pas épargné durant les trois derniers jours du carnaval, veillant jusqu'à six heures du matin et menant une terrible vie; cela me rend toute troublée.


Le chevalier de Saint-George est auprès de sa mère; mon fils l'a fait sortir de France.

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 00:00

http://3.bp.blogspot.com/-7P0go83_O1o/TZDLy7Q12II/AAAAAAAAAok/AxlbNxv_0IY/s1600/Alfonso%2BXIII.jpg

Alfonso XIII de Borbón

Rey de España (17 mai 1886 - 14 avril 1931)
Knight of the Garter (Chevalier de la Jarretière)
Bailli Grand'croix de l'Ordre de Malte
Membre de l'Institut de France

(Associé étranger de l’Académie des Beaux-Arts, 26 juillet 1924)
(Alfonso de Borbón)
(Alfonso de Borbón y Habsburgo-Lorena)
(Alfonso León Fernando María Jaime Isidro Pascual Antonio de Borbón)

 

 


Parents




 



1892: El rey niño y su familla

 

  • Biografía

     

    Nació en el Palacio Real de Madrid en 1886, seis meses después de morir su padre Alfonso XII. El mismo día de su nacimiento fue proclamado Rey de España, caso único en la historia de la Corona española. La regencia fue confirmada en la persona de su madre María Cristina de Habsburgo, que ya venía actuando como tal desde la muerte de su marido. En 1902, al cumplir 16 años, Alfonso XIII es declarado mayor de edad e inicia su reinado efectivo, que se prolongara a lo largo de tres décadas. El 14 de abril de 1931, y ante el triunfo en las elecciones de la coalición republicano-socialista en las grandes ciudades, Alfonso XIII abandona el país y facilita de este modo la proclamación de la II República. No obstante, desde el exilio el monarca apoyó varios intentos de recuperación monárquica, especialmente el alzamiento militar del 18 de julio de 1936. Todo fue inútil, en 1940, tras haber pasado anteriormente por París y Suiza, Alfonso XIII se instala en Roma, ciudad en la que moriría el 28 de febrero de 1941, después de haber abdicado los derechos dinásticos de los Borbones españoles en la persona de su tercer hijo varón, Juan, tras las renuncias de los Príncipes Alfonso y Jaime. Sus restos mortales permanecieron en la iglesia de Montserrat de Roma hasta su traslado en 1980 para ser depositados en el Panteón Real del Monasterio de El Escorial.

     


    Par Gonzalo Bilbao - Musée des Beaux-Arts de Seville

     

  • Política Interior

     

    Desde los inicios del reinado, y a pesar de la corta edad del Rey, la estabilidad y la continuidad política de la monarquía estaban aseguradas por el acuerdo al que llegaron los dos principales partidos del reino, el conservador de Cánovas del Castillo y el liberal de Sagasta, mediante el cual se turnarían alternativamente en el poder. Este acuerdo político fue posible por la proximidad de intereses de las bases sociales de ambas formaciones. No obstante, esta circunstancia no evitó la agitación social y la multiplicación de atentados anarquistas, que tuvieron su punto culminante con el asesinato de Cánovas, perpetrado por el anarquista italiano Angiolillo en agosto de 1897. Un lustro después, al cumplir los 16 años, Alfonso XIII fue declarado mayor de edad, juró la Constitución e inició de forma efectiva su reinado. El gran problema con el que se encontró el joven Rey fue que el sistema ideado por Cánovas para la Restauración monárquica se encontraba ya alejado de la realidad política y social de la España de principios de siglo. La crisis del bipartidismo (conservadores y liberales) y la aparición de nuevos partidos políticos fueron los signos más claros del distanciamiento existente entre el sistema político y la realidad. En este contexto de quiebra del sistema canovista surgen nuevos políticos como Antonio Maura, José Canalejas y Pablo Iglesias.

    A partir de 1906, Maura, al frente del partido conservador intenta llevar a cabo la aplicación correcta del régimen parlamentario canovista, realizando para ello una auténtica revolución institucional desde el poder que eliminara la lacra del caciquismo y atendiera las reivindicaciones de los autonomistas catalanes. Sin embargo, la marginación de los grupos obreros del proceso de cambio y la movilización de los reservistas para la guerra de Marruecos pusieron al descubierto las contradicciones del sistema político de la Restauración y su inadaptación a la realidad social española. La crisis estalló de forma dramática en la Seniana Trágica de Barcelona (25 de julio al 1 de agosto de 1909), que provocó la caída de Maura y abrió la puerta a la constitución, dos años después y también en Barcelona, de la Confederación Nacional de Trabajadores (C.N.T.), sindicato de tendencia anarquista, cuyos principios apolíticos y antiautoritarios tendrían una notable influencia en el proletariado español del primer tercio del siglo XX. Tras el fracaso de los conservadores, Alfonso XIII nombró al liberal José Canalejas, en un último intento de regenerar el sistema desde arriba. Por eso las medidas de su gobierno (1910-1912) estuvieron encaminadas a adaptar el sistema político a las realidades sociales (ingreso del primer diputado socialista, Pablo Iglesias, en el Parlamento), autonómicas (bases de la Mancomunidad catalana), coloniales (paz con Francia sobre la cuestión de Marruecos) y religiosas (superación de las deficiencias que contenía el Concordato firmado con Roma en 1851) del país. Sin embargo, la represión llevada a cabo contra la huelga promovida por la C.N.T. en Cullera propició el asesinato del propio Canalejas en noviembre de 1912. A partir de ese momento, Alfonso XIII tomó conciencia de la inviabilidad del sistema de partidos turnantes y comenzó a nombrar a los candidatos que él consideraba más adecuados para el gobierno del reino.

    La neutralidad de España en la Primera Guerra Mundial se tradujo en el aumento de las exportaciones, que no revirtió, sin embargo, en una mejora del nivel de vida de los españoles, ya que los precios subieron y el sistema se vio incapacitado para canalizar las reivindicaciones del movimiento obrero. Todo ello provoca la oposición de una parte del ejército (creación de las Juntas de Defensa militares), el regionalismo catalán (Asamblea de Parlamentarios en Barcelona para reformar la Constitución y el sistema político) y el movimiento obrero (huelga de agosto de 1917, apoyada por la C.N.T.. la U.G.T. y los socialistas), con el objetivo de regenerar el régimen borbónico. Para hacer frente a la huelga de los obreros, las Juntas militares y la Asamblea de Parlamentarios se ponen del lado del gobierno. Se forma entonces un gobierno de concentración nacional, que fracasa en sus intentos reformistas por su incapacidad para resolver las reivindicaciones obreras (que aumentan tras la revolución bolchevique y la constitución del Partido Comunista de España) y el problema de la presencia española en Marruecos (con la humillante derrota del ejército español en Annual y la consecuente conmoción que produce en la vida española). La descomposición política del régimen y la creciente oposición social desembocan en el golpe de Estado del general Miguel Primo de Rivera (13 de septiembre de 1923), que instaura una dictadura con el apoyo del ejército, los terratenientes, la Iglesia y la burguesía. En los primeros años de la Dictadura se intenta una regeneración de la política al margen del sistema parlamentario, obteniendo éxitos como el impulso de las obras públicas (embalses, carreteras y vías férreas) y la resolución del problema marroquí (con la victoria sobre los indígenas, gracias a la colaboración militar con Francia). Sin embargo, la Dictadura fracasa en su intento de renovación constitucional y de la creación de un sistema político estable, al tiempo que comete graves errores como la enérgica represión a la que es sometido el movimiento anarcosindicalista, la supresión de la Mancomunidad de Cataluña (1914-1925) y la incapacidad para llevar a cabo una imprescindible reforma de las estructuras agrarias. En este contexto, la grave crisis financiera de 1929 y la fuerte oposición político-social (partidarios de la normalidad constitucional, republicanos y organizaciones obreras) desembocan en la dimisión de Primo de Rivera, tras perder el apoyo del Rey y de una parte importante del ejército.

    De nuevo, el país recupera la legalidad constitucional de 1876, pero la situación ha cambiado de tal manera que el fracaso de la Dictadura precipita también la caída de la monarquía, va que los intentos de reforma constitucional se contemplan ahora desde la perspectiva republicana. Así, en agosto de 1930, tiene lugar el llamado Pacto de San Sebastián, mediante el cual republicanos, socialistas y catalanistas de izquierda acuerdan llevar a cabo una acción política común. En diciembre de ese mismo año se produce un alzamiento de la guarnición militar de Jaca a favor de la República, al tiempo que los obreros preparan una huelga general y los intelectuales forman el grupo "Al Servicio de la República . El gobierno, presionado además por la aguda crisis de la cotización de la peseta en el mercado internacional, decide convocar elecciones municipales corno una salida momentánea a la desastrosa situación política. Sin embargo, las elecciones del 12 de abril de 1931 se transforman en realidad en un plebiscito para elegir entre monarquía o república. El resultado es el triunfo de la coalición republicano-socialista en las grandes ciudades. Dos días después, ante el peligro que suponía mantener la monarquía por la fuerza y con la inseguridad de contar con el apoyo del ejército y la oligarquía, Alfonso XIII abandona el país y es proclamada la República.

     

  • Política Exterior

     

    Al margen de algunos problemas en Guinea y Marruecos, el gran conflicto exterior de la regencia de María Cristina de Habsburgo (1885-1902) fue la guerra de Cuba. La situación en la isla caribeña era muy delicada, al tiempo que Estados Unidos reclamaba insistentemente la independencia cubana. Por fin, en 1895, con el "Grito de Baire , estalla la guerra de Separación. En los inicios, el general Martínez Campos obtuvo varias victorias, apoyado en un gran ejército de 126.000 hombres. Sin embargo, en 1896 es sustituido por el general Weyler, que actúa con violencia contra los cubanos. Este hecho aumenta las simpatías por los insurrectos. La situación se complica con la dificultad de los abastecimientos y la fuerte incidencia de las fiebres tropicales en los soldados españoles.

    En este contexto, la explosión de un navío estadounidense en el puerto de La Habana provoca la entrada de su país en la guerra (1898). La contienda es rápida y la victoria americana fue fácil, gracias a su extraordinaria superioridad frente a la escuadra española. El triunfo americano se repite también en Filipinas. El tratado de París sanciona para España el denominado "desastre del 98 , con la consecuente pérdida de Cuba, Puerto Rico y Filipinas. Durante el primer tercio del siglo XX, con el reinado efectivo de Alfonso XIII, el gran problema exterior fue la guerra de Marruecos. El conflicto se agravó con la humillante derrota española de Annual (1921), a manos de los nativos dirigidos por el caudillo Abd el-Krim. El desastre ponía de manifiesto las carencias del ejército español, Por eso, el gran objetivo exterior de la dictadura del general Primo de Rivera (1923- 1930) será finalizar la guerra de Marruecos. Así, entre 1925 y 1927, y con la colaboración de los ejércitos franceses, las tropas hispanas consiguen pacificar el Marruecos español.

     

  • Familia Real

     

    En 1906, con 20 años de edad, Alfonso XIII contrajo matrimonio con la Princesa británica Victoria Eugenia de Battenberg, familiarmente conocida por Ena. De este matrimonio nacieron Alfonso (1907- 1938), Jaime (1908-1975), Beatriz (1909), María Cristina (1911-1996), Juan (1913-1993), que finalmente heredaría los derechos dinásticos, y Gonzalo (1914-1934).

    ordre de la Toison d'Or Espagnole chevalier et 9e chef souverain (1886-1941),
    Chevalier de l'ordre de l'Annonciade,

  • Jefe Supremo del Real Cuerpo de la Nobleza de Madrid,
  • KG (1902), GCVO (1897), Royal Victorian Chain (1905) of the Royal Victorian Order.

 

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music