Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Le Roi et Monsieur vont chasser à Versailles

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans VERSAILLES
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Dimanche 14, à Versailles.

 

M. de Barbezieux entra chez le roi à son lever, avant le premier gentilhomme de la chambre, et lui donna des lettres de Monseigneur qui lui mande que la ville de Manheim s'est rendue. Le comte de Mornay, aide de camp de Monseigneur, étant de jour à la tranchée, fut emporté d'un coup de canon qui tua aussi d'Ardenne, lieutenant des gardes de M. le duc du Maine. Entre onze heures et midi, il arriva un autre courrier de Monseigneur qui mande au roi que la citadelle capitule et que Sainte-Maure viendra lui apporter les articles de la capitulation; le petit Grignan et le marquis de Gesvres ont eu des contusions.

— Le roi, en sortant du conseil, avant que d'aller à la messe, monta chez madame de Montchevreuil, et lui confirma ce qu'il m'avoit ordonné de lui dire une heure auparavant, qu'il donnoit au chevalier de Montchevreuil le régiment d'infanterie et la survivance de la capitainerie de Saint Germain qu'avoit le comte de Mornay, son frère.

— L'après-dînée, le roi s'alla promener à Trianon, et y mena mesdames de Maintenon, deMailly et de Dangeau.

— Le soir, S. M. a su par des lettres de Dunkerque et de Calais que, le 11, la flotte d'Hollande étoit en mer et a voit passé devant Calais. Ainsi M. le prince d'Orange a apparemment changé de dessein pour l'endroit où il veut aller faire sa descente; car la première fois qu' il se mit en mer, il alloit vers le nord d'Angleterre.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Journal du marquis de Dangeau
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Mardi 14

 

L'après-dîner  

 

Le roi alla tirer

 

Monseigneur courut le cerf avec les chiens de M. le grand prieur

 

Le soir

 

Il y eut appartement, et le roi fut même étonné du grand nombre de courtisans et de dames qui étoient demeurés jusqu'au dernier jour.

 

Au souper du roi

 

Il y eut un petit concert de trois luths théorbes, qui sont des instruments fort ressemblants aux archiluths d'Italie.
 

 

Au retour de la chasse, Monseigneur nous donna un grand diner.  

 

Le roi et Monseigneur paroissoient regretter Fontainebleau et avoir envie d'y demeurer plus longtemps les autres années.

 

On sut ce jour-là que M. de Bérulle étoit nommé à l'intendance d'Auvergne et que M. de la Berchère, à qui il succédoit, étoit nommé à l'intendance de Montauban, à la place de M. du Boisbaillet, qu'on rappeloit.

 

Quelque temps auparavant M. Foucault avoit été nommé à l'intendance de Béarn en la place du même Boisbaillet ce M. Foucault-là avoit été déjà intendant à Montauban.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Journal du marquis de Dangeau
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

 

Il y a bien des années que le bruit courait à Saint Cloud que l'esprit de feu Madame se montrait auprès d'une fontaine où elle s'était assise dans les grandes chaleurs; car cet endroit est très-frais.

 

Un soir, un laquais du maréchal Clérambault étant allé puiser de l'eau à la fontaine, vit quelque chose de blanc sans visage; ce fantôme, qui était assis, se leva au double do sa hauteur; le pauvre laquais s'enfuit tout saisi d'effroi ; il assura, en rentrant, avoir vu Madame, tomba malade et mourut.

 

L'officier qui était alors capitaine du château, s'imaginant bien qu'il y avait quelque chose là-dessous, se rendit quelques jours après à la fontaine, et voyant marcher le fantôme, il le menaça de lui donner cent coups de bâton, s'il n'avouait ce qu'il était.

 

Le fantôme dit: « Àh! monsieur de Lastéra, ne me faites point de mal, je suis la pauvre Philipinette »

 

C'était une vieille du village, âgée de soixante-dix-sept ans, n'ayant plus une seule dent dans la bouche, les yeux malades et bordés de rouge, une grande bouche, un gros nez ; en somme elle était hideuse.

 

On voulut la conduire en prison, j'intercédai pour elle.

 

Comme elle vint pour me remercier, je lui dis: Quelle rage vous tient de faire le fantôme au lieu de vous aller coucher?

 

Elle répondit en riant: Je ne puis avoir regret à ce que j'ai fait; à mon âge on dort peu; il faut bien avoir quelques petites choses pour réveiller l'esprit.

 

Tout ce que j'ai fait dans ma jeunesse ne m'a pas tant réjouie que de faire le fantôme.

 

J'étais bien sûre que ceux qui n'auraient pas peur de mon drap blanc auraient peur de mon visage.

 

Les poltrons faisaient tant de grimaces que j'en mourais de rire.

 

 

Ce plaisir nocturne me payait de la peine d'avoir porté la hotte toute la journée.

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Le Roi donne le gouvernement d'Alsace, vacant par la mort d'Armand Jules de La Porte-Mazarini, duc de La Meilleraye et pair de France dit le Duc de Mazarin au maréchal d'Huxelles, Nicolas Chalon du Blé

Armand de La Porte

 2ème duc de Mazarin, duc de La Meilleraye 

duc de Mayenne,

prince de Chateau Porcien,

marquis de Montcornet,

comte de la Fère et de Marle
chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit

Grand Maître de l'Artillerie de France
(Armand de Mazarin)
(Armand Charles de La Porte)


conseiller du Roi en ses conseils

Lieutenant-général pour le Roi en Bretagne

Gouverneur de Nantes

  • Né en 1632
  • Décédé le 9 novembre 1713 à Meilleraye à l'âge de 81 ans
  • Inhumé dans la chapelle du collège des Quatre Nations à Paris

Parents

(témoins: Louis XIV le Grand de Bourbon, roi de France 1638-1715, Maria-Teresa von Habsburg, infanta de España 1638-1683)

(contrat de mariage signé par le Roi à Vincennes le 28 février 1661 et fiançailles le même jour en la chapelle du château de Vincennes en présence de toute la cour)

 

divorcés en 1666


dont

 

Il entre en qualité de capitaine dans le régiment de son père et porte les armes pendant 52 ans. 1661 : devient duc de Mazarin par son mariage avec Hortense Mancini, nièce du cardinal. Ce dernier les institue ses héritiers universels, et impose à Armand Charles de la Porte et ses descendants l’obligation de porter le nom de Mazarini et les armoiries de la famille (confirmé par le testament du ministre enregistré par lettres du Parlement en aout 1661)

 

Fichier:Blason Famille de Blé.svg

Blason aux armes des du Blé.

Nicolas Chalon du Blé

Nicolas Chalon du Blé1

 

né le 24 janvier 16522 à Chalon-sur-Saône 

 

mort en 1730 à Paris

 

marquis d'Uxelles et de Cormatin

 

chevalier du Saint-Esprit 

maréchal de France

 

militaire français qui, sous la Régence, obtint la présidence du Conseil des Affaires étrangères.


Il n'a pas été marié.

 

Second fils de Louis Chalon du Blé, marquis d'Uxelles (mort en 1658 au siège de Gravelines) et de Marie Le Bailleul (1626-1712), il est d'abord destiné à l'état ecclésiastique et est pourvu de l'abbaye de la Bussière.

 

Après la mort de son frère aîné, Louis Chalon du Blé (29 août 1648-août 1669) au cours de l'expédition de Candie en 1669 sans descendance il abandonne alors l'état ecclésiastique et reprend toutes les charges de capitaine et gouverneur de la ville et citadelle de Châlon de son frère.

 

Pendant le siège de Besançon, le roi lui donne le régiment d'infanterie de Monseigneur le Dauphin qui était vacant à la suite de la mort d'un coup de canon de Henri marquis de Beringhen, son cousin.

 

Il le fait brigadier d'infanterie en février 1677.

 

Il sert aux sièges de Valenciennes et Cambrai.

 

En 1678 il est aux sièges de Gand et d'Ypres. Il participe le 14 août 1678 au combat de Saint-Denis, près de Mons.


Il est fait maréchal de camp en 1683.

 

Il sert au siège de Luxembourg en 1684 et a en même temps le commandement de la province d'Alsace.


Nicolas Chalon du Blé appartenait au cercle des Le Tellier.

 

Protégé de Louvois, il fut fait lieutenant général en août 1688 et prit part comme lieutenant général au siège de Philippsburg (1688) où il fut blessé ; puis, lorsque l'armée française dut se replier, il fut chargé de tenir la place de Mayence.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Le Roy étant à Fontainebleau, écrit pour convoquer les Etats à Carcassonne, le 9 décembre prochain

 

Les Consuls reçurent la Lettre Royale avec celle du Duc de Ventadour gouverneur de la Province, où il annonçoit qu'il viendroit en ville de Carcassonne pour faire l'ouverture des Etats, et que l'on disposat toutes choses pour recevoir et loger convenablement les commissaires du Roi

 

 

Henri de Lévis

Armes de la maison de Lévis-Ventadour

Henri de Lévis (1596-1651)

 

3e duc de Ventadour 

 

pair de France

 

prince de Maubuisson

 

comte de la Voulte

 

seigneur de Cheylard, Vauvert et autres lieux

 

lieutenant général du roi Louis XIII en Languedoc, allié des Condé

 

vice-roi de la Nouvelle-France (1625-31)

 

Parents


Après avoir été soldat, il entre dans les ordres et en 1625 il achète à son oncle, le duc Henri II de Montmorency, la vice-royauté de la Nouvelle-France, dans le but de financer des missions jésuites.

 

C’est également un des fondateurs de la compagnie du Saint-Sacrement, en 1627.

 

En 1650 il devient chanoine de Notre-Dame de Paris.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Carcassonne
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

 

Le Roi vient visiter les nouveaux bâtiments élevés par Mansart, d’abord les écuries commencées en 1701, puis la chapelle où l’on travaillait depuis 1700.

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Charlotte de Bourbon


  • Née en 1474
  • Décédée le 14 novembre 1520 à l' Abbaye de Fontevrault à l'âge de 46 ans
  • Inhumée dans l' Abbaye de Fontevrault

Parents

 

  • Le P. Anselme (III, 450) la dit "quatrième fille de Jean de Bourbon II du nom comte de Vendôme et d'Isabel de Beauveau ; fut mariée par contrat passé le mardi 23 février 1489, prit l'habit de religion dans l'abbaye de Fontevrault après la mort de son mari, y fit profession et y mourut le 14 novembre 1520. Sa vie a été écrite par le P. Hilarion de Coste, minime".

    Il précise (I, 324) qu'elle fit profession à l'abbaye de Fontevraud le 18 mai 1515.

    De Coste indique qu'elle reçut le titre de religieuse benedictine en l'Abbaye de Malnoue au Diocese de Paris (en 1516, source ?)

     

  • Notice d'après le site la Siefar, reprenant Hilarion de Coste : Les éloges et les vies des reynes et princesses et des dames illustres en piété... (1647).

     

    Le roi Charles VIII lui fit épouser Engilbert de Clèves, comte de Nevers, d'Eu et de Réthel, fils puisné de Jean 1er comte de Nevers, d'Estampes et de Rethel qui apporta en la maison des Clèves les comtés de Nivernois, et de Rethelois ainsi que les villes de St Pourçain et de Gannat. Le contrat de mariage fut signé en présence du roi Charles VIII et du " Duc et Duchesse de Bourbon, François Comte de Vendosme frere de Charlote, le Marquis de Rotelin Mareschal de Bourgongne, Guillaume de Rochefort Chancelier de France, les Seigneurs de Candale, d'Escars, de Curton, et autres". Charlotte de Bourbon eut sept enfants de ce mariage (quatre moururent en bas age).

    Hilarion de Coste nous raconte que

    " ...Engilbert de Cleves fut heureux d'avoir pour épouse une si pieuse et si religieuse Princesse, issue du sang Royal et adorable de saint Louys: et Charlote, d'avoir pour mary le Comte Engilbert, que l'Histoire de son temps appelle pour son courage et sa generosité, preux et vaillant, qui suivit le Roy Charles VIII. en son voyage d'Italie, où selon le rapport des Ecrivains, tant François, qu'Italiens, ce magnanime Engilbert fit des merveilles pour le service de sa Majesté, contre tous les partisans de la Maison d'Arragon, et les ennemis du nom François. Il revint en France avec le Roy: et à la memorable journée de Fornoue, proche le fleuve Taro, ce brave Comte fut Capitaine general des Suisses pour Charles, où il acquit beaucoup d'honneur et de gloire, pour avoir rendu à ce furieux combat de bonnes preuves, et des marques asseurées d'une louable fidelité envers cette Couronne..."

    Lorsqu'elle devient veuve, elle décide d'entrer en religion contre le gré de ses proches :

    "...la renommée luy fut si equitable, qu'elle publia non seulement dans le Nivernois, et ses autres terres et Seigneuries, et dans la France: mais dans l'Italie et les autres Provinces et Royaumes de la Chrestienté, ses vertus et ses merites. Joseph Betussi dit qu'elle se comporta si sagement, qu'elle n'a point cedé à aucune autre Dame de son temps, en perfections; la modestie, la douceur, la candeur des moeurs, la bonté, la charité, et l'humilité ont embelly et orné son ame. Elle fit une vie digne du Ciel, parmy les grandeurs et les honneurs de la terre, ainsi que son grand ayeul, et le sacré tige de sa Maison Louys IX. qui pour sa sainte vie, et ses miracles, a esté canonisé par le Pape Boniface VIII..."

    Charlotte de Bourbon douairière de Nivernois :

    "...elle fit bastir un Dortoir au Convent des Annonciades, et dix chambres pour dix Religieuses, ayant fait une fondation pour leur nourriture et entretien, et c'est la seconde Fondatrice de cette Maison (car Madame Anne de France Duchesse de Bourbon, soeur aisnée de la bienheureuse Jeanne, n'y a fait que quelques legs pieux) Charlote de Bourbon alloit souvent de sa ville de Nevers à Bourges passer les bonnes festes avec les filles de l'Annonciade; et pour ce sujet elle fit bastir encor deux autres chambres, l'une au mesme Dortoir où elle se retiroit, et une en bas pour ses Demoiselles. Là elle assistoit au Service divin, tant de jour que de nuit, et passoit ainsi les grandes solemnitez en silence et en solitude. C'est la coustume de ceux qui ont vogué long-temps sur la mer, de prendre terre, faire aigade, se charger de biscuit, empoisser, et gradaner leurs vaisseaux, puis démarer une autre fois, et combattre avec plus de force les orages: ainsi les belles ames, les bons et les beaux esprits qui s'employent és affaires du monde, (et sur tous, ceux qui sont dans les honneurs) ont besoin de se recueillir en quelque havre de devotion, our y reprendre leurs saines, et leurs saintes affections, fortifier leurs resolutions, et se munir des dons du Saint Esprit contre les tempestes du siecle, qui ne sont pas moindres que celles d'un Ocean courroucé, s'il est vray (comme dit saint Bernard, l'honneur de la Bourgongne, et de toute nostre France,) qu'en la mer de Marseille, de dix navires à peine s'en perd-il une; mais en la mer de ce monde, de dix ames à peine une se sauve. Charlote de Bourbon edifioit grandement durant ses retraites ces bonnes Religieuses, lesquelles tous les ans, l'onziéme de Novembre disent en son honneur et en sa memoire cet Eloge Latin, que nous mettrons icy en nostre langue..."

    Elle avoit soin non seulement des pauvres et des malades qui estoient en ses terres, et aux lieux voisins où elle faisoit sa demeure: mais aussi de tous ceux qui estoient en affliction et en necessité és provinces les plus esloignées. Les veuves et les orfelins ont sur tous ressenty l'assistance de la pieuse et liberale Comtesse Charlote, car elle épousa aussi puissamment leurs interests, que si c'eussent esté les siens propres. Et quoy que la condition de telles personnes semble à la pluspart du monde estre fort peu considerable, si est-ce que sa pieté la releva autant que la malice des hommes tasche de l'abaisser. Les pauvres filles experimenterent aussi les effets de sa liberalité. Elle en marioit chaque année un assez bon nombre. Pieté que ses neveux ou petits enfans, et successeurs au Comté de Nivernois, maintenant erigé en Duché, ont pratiquée jusque là que de faire de belles et de riches fondations pour marier les pauvres filles de leurs terres nées en legitime mariage, et qui ont vescu honnestement.

    Charlotte de Bourbon fit encore ces oeuvres de charité, dans plusieurs belles fondations en diverses Eglises et Monasteres de ce Royaume, particulierement au devot Monastere des Religieuses de l'Annonciade de Bourges, qu'elle affectionnoit grandement, tant pour leur grande pieté, et leur sainte Regle, dressée en l'honneur des dix Vertus de la Vierge; que pour l'amitié qu'elle avoit eue avec leur Institutrice et Fondatrice la Reine Jeanne de France Duchesse de Berry. Elle voulut prendre l'habit de cet Ordre sacré, mais à cause qu'on ne reçoit des veuves que rarement en cette devote Congregation, suivant les constitutions et conseils de la bienheureuse Jeanne, dont elle honoroit grandement la memoire, elle prit l'habit de saint Benoist, et receut le voile de Religieuse Benedictine en l'Abbaye de Malnoue au Diocese de Paris, et de là elle se retira en celle de Font-Evraud, où Renée de Bourbon sa soeur estoit Abbesse, qui succeda à Anne d'Orleans soeur du Roy Louys XII....."

    Charlotte de Bourbon et sa vie de religieuse :

    "...le jour de la Pentecote 1516, elle prit le voile et s'occupa des plus vils et abjects offices de la Maison, comme si elle eust esté une femme de bas lieu, assistoit à tout le service, tant de jour que de nuit, et estoit plus exacte que les autres Soeurs à se trouver à l'Office, à garder le silence, à vaquer à l'oraison, et à obeir à la Superieure, qu'elle a laissé des marques et des témoignages de ses vertus, tant durant sa vie qu'à l'heure de son decés. Aprés sa mort on luy trouva un tres-rude et tres-aspre cilice, qu'elle portoit le plus souvent pour macerer son corps avec cinq clous d'argent fort pointus qu'elle mettoit sur sa poitrine. C'estoient là les meubles plus precieux de la pieuse et devote Charlote de Bourbon, laquelle estant retirée en sa cellule, envoyoit querir une des Soeurs pour recevoir la discipline qu'elle faisoit en sa presence, jusqu'à respandre son sang: ce qu'estant venu à la connoissance de la Superieure, elle luy fit defense de si mal-traiter son corps, à cause de ses foiblesses et debilitez qui enfin la menerent au tombeau, le 11. jour de Novembre de l'an 1520. que l'Eglise solennise la feste de saint Martin, auquel elle avoit une particuliere devotion...."

    Son éloge funèbre :

    "...La tres-illustre et tres-genereuse Charlote de Bourbon, est decedée à ce jour, laquelle a esté une Princesse douée et ornée d'insignes vertus, des graces, et des perfections de la nature. Ayant tousjours chery et aimé d'un tres-grand et tres-ardent amour nostre Seigneur, elle se donna et dedia entierement au service de la tres-pure et immaculée Vierge, et tres-sainte Mere de Dieu. Elle fit l'an 1513. une fondation pour dix filles Religieuses, qui de-[401]voient jour et nuit vaquer au service de la divine Majesté, ausquelles elle fit bastir un dortoir, et assigna quelques honnestes revenus: elle fit les voeux de Religion au Monastere de Font-Evraux, et y vesquit avec un incroyable mespris de soy-méme, une humilité exemplaire, et une austerité admirable: là elle mourut, et fut inhumée honorablement l'an de Nostre Seigneur 1521..."

     

  • Portrait par Jean Clouet en 1494 : elle a 20 ans (C. Maubois, banque d'images BNF).

    Attention ! L'attribution et la datation de ce portrait sont sujettes à caution. La base joconde (consultation 07.2009, notices du musée du Louvre) le dit d'origine anonyme et datant du 1er quart du XVIe siècle. La "Madame de Nevers" représentée est donc également incertaine. Voir à ce sujet le portrait quasi identique figurant sur la fiche de la cousine germaine de son mari Charlotte d'Albret. (S. Bontron, 07.2009)

 

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

 

Jean Marie de Bourbon

duc de Châteauvillain
 

Parents

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:00

Jeudi 14 à Vincennes. 

 

On redemande 1,650,000francs à la Garde, payeur des rentes, qui étoit chargé de cet argent par un arrêt du conseil; il a fait voir un ordre de M. Desmaretz de remettre cette somme entre les mains de Legendre, et Legendre afait voir un ordre de M. Desmaretz pour se dessaisir de cet argent et en payer les dettes du roi pressantes.

On attaque ces gens-là comme n'étant pas valablement déchargés, et on leur permet d'avoir leur recours contre M. Desmaretz; on assure que M. Desmaretz n'est pointembarrassé de cette affaire, et qu'il fera voir les bonnes raisons qu'il a eues de disposer de ces fonds-là.

— M. le duc d'Orléans a donné à M. d'Antin la permission d'assembler cet hiver des bals, trois fois la semaine, dans la salle de l'Opéra ; on n'y entrera qu'en masque et en payant. Le chevalier de Bouillon, qu'on appelle présentementle prince d'Auvergne, aura 2,000 écus de pension sur cette affaire-là, dontil a donné l'avis.

—M. le duc de Charost a obtenu la survivance de sa charge de capitaine des gardes du corps pour M. d'Ancenis, son fils, qui est mestre de camp du régiment de Bourgogne-cavalerie.

Le marquis d'Harcourt a aussi un régiment royal de cavalerie; ces deux régiments sont à vendre 40,000 écus chacun.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Journal du marquis de Dangeau
commenter cet article
">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music