Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00


Décès de la Dauphine Marie Josèphe de Saxe
 


Portrait de la dauphine par JB Perroneau
Photo : 1st-art gallery

Depuis le décès de son époux dont elle avait contracté la maladie, la santé et le moral de la dauphine était au plus bas. Rien ne pouvait la consoler de la terrible perte d'un mari chéri, ni même les attentions de Louis XV qui lui rend visite très fréquemment , l’éducation de ses enfants ou les égards de ses belles sœurs pour la consoler et la divertir . Mme Adelaïde l'avait persuadé d’ailleurs à reprendre le clavecin. Rien n’y fait et sa santé se dégrade rapidement depuis quelques mois durant le deuil du dauphin qui dure au moins 6 mois pour sa veuve.

Suite aux transactions et préliminaires autrichiens du mariage du dauphin, pour lesquelles la dauphine était opposé, les mauvaises langues du clan Choiseul espérait l’éloignement de la dauphine de la proximité du roi dont les fréquents entrevues les inquiétaient contrariant le projet. Louis XV stoppa net la cabale, en l’installant prés de chez lui. En effet, son nouvel appartement du rez de chaussée nord, étant en travaux, Louis XV lui prêta provisoirement une partie des ses petits appartements sous les combles qu’elle prit possession le 27 septembre 1767.
C’est là haut, durant l’hiver rigoureux propice aux rhumes chroniques, que la Dauphine surnommée « triste Pepa » , commença à ressentir les symptômes de son ultime maladie : toux violentes, crachements de sang, amaigrissement extrême. Une rechute spectaculaire intervint en début d’année 1767. Louis XV , inquiet, fit appeler au chevet de la malade, le fameux docteur Tronchin

A peine le médecin était il entrait dans la chambre que, suffoqué par la puanteur de l’air, il s’écrie : « la princesse est empoisonnée » !

La princesses est « pale a faire saigner le cœur » et d’une maigreur cadavérique , n’ayant plus que la peau sur les os et n’a plus de force pour ouvrir la bouche. Il donne l’ordre d’ouvrir les fenêtres, mais celle-ci sont , selon l’usage de l’époque, hermétiquement fermées et collées , de la Toussaint jusqu’à Pâques.

Il est fort surpris par le manque d’exercices de la dauphine qui ne sortait plus de sa chambre, de l’hygiène déplorable qui régnait dans la chambre où l’air était vicié à l’extrême, ( le peu d’air frais, étant de plus intercepté par plusieurs femmes et domestiques couchant dans la chambre même de la malade )et par la faible alimentation de la dauphine , la princesse ne se nourrissant plus que de lait et de panade.

En dépit du traitement de Tronchin qui la soigna avec de la « rhubarbe torréfiée, des lapins au gratin et des pigeons au gril » , des promenades en voitures à Trianon ou les promenades à l’air pur sur la terrasse du château soutenue par 2 écuyers, la dauphine se prépare religieusement à sa fin. Elle est perdue.
.
Le 8 mars , elle reçoit le saint viatique, le 9, elle bénit ses enfants, le 10 elle revoit une dernière fois ses enfants dont ses filles : Mme Clothilde, agée de 8ans, comprend et pleure. La nuit du jeudi au vendredi 13 mars est fort agitée : elle étouffe et tousse fréquemment. Le vendredi 13 mars, dans la chambre de l’appartement des combles, elle décède épuisée d’une tuberculose pulmonaire ; à l’âge de 35 ans, laissant 5 laissant orphelins qui connurent tous des tragiques destins.

Le dauphin Louis Auguste, très attristé et accablé de chagrin écrit dans son journal « Mort de ma mère à 6 heures du soir »

Son corps – qui fut autopsié - resta à Versailles jusqu’au 21 mars, date à laquelle on le transporte au château de Fontainebleau où il fut exposé dans la chapelle. Ses obsèques furent grandioses malgré son désir de simplicité. Elle fut enterrée auprès de son mari dans le même tombeau et son cœur fut déposé au dépôt du Val de Grace.
Le service solennel eut lieu le 23 mars à la cathédrale de Sens, le deuil conduit , selon l'usage voulu par ll'étiquette, par une princesse du sang, la comtesse de la Marche

Lire son oraison funébre sur Google Book
 


Mausolée du dauphin et de la dauphine à la cathédrale St Etienne de Sens sculpté par Coustou
Photo : Flick



Catégorie : Décés

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00

Louis de Bourbon

 

Cardinal

Évêque de Tréguier (1538-1541)

Archevêque de Sens, Primat des Gaules et de Germanie (1536-1557)

Évêque-duc de Laon (1510-1552)

Abbé de Saint-Denis (1529)

Parents

 

Il était le 4ème fils de François de Bourbon, comte de Vendôme, qui le destinait à la prêtrise.

 

1510 : devient à 18 ans évèque de Laon.

 

1515 : fit la campagne du Milanais avec François 1er.

 

1517 : cardinal de Bourbon, obtient la légation de la Savoie.

 

1527 : au retour de captivité de François 1er, le cardinal de Bourbon lui offre 1 300 000 livres au nom du clergé à la première assemblée des notables.

 

1529 : premier abbé commendataire de St Denis (93)

 

1535 : archevèque de Sens.

 

1547 : Henri II lui confit le gouvernement de Paris et de l'Ile de France.

 

Il élèvera son neveu Louis 1er de Bourbon prince de Condé et prendra en charge son éducation.

 

Lorsqu'il meurt en mars 1557, il est enterré à Laon mais son coeur est porté à l'abbaye de St Denis où il s'était fait élevé un monument exceptionnel le représentant agenouillé, supporté par une colonne ronde en marbre.

 

En 1793, les révolutionnaires brisèrent sa statuette mais la colonne et le chapiteau ont été rétablis dans l'abbatiale.


 

Portraits par Jean Clouet : en 1520 il a vingt sept ans et en 1530 il a trente sept ans

 

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00

File:Portrait Of Phillippe De Courcillon.jpg

Mardi 13, à Versailles. 

 

Le roi alla voler l'après-dinée avec Madame, madame la princesse de Conty et ses filles 

 

ils étoient dix dans la calèche du roi.

 

La chasse fut des plus belles que le roi eût jamais vues, à ce qu'il nous dit. 

 

Monseigneur, qui avoit couru le loup dès le matin, revint joindre le roi dans la plaine de Trappes. 

 

Le soir il y eut comédie françoise. 

 

Le roi donna 60,000 écus à Monsieur pour payer ses bâtiments de Saint-Cloud.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Journal du marquis de Dangeau
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00

Le Roi accorde une audience aux députés de l'Assemblée générale du clergé, conduits par l'archevêque de Rouen François Harlay de Champvallon, lesquels viennent lui porter leurs compliments de condoléance sur la mort du cardinal Mazarin

 

Blason de François Harlay de Champvallon

Portrait de François Harlay de Champvallon

François de Harlay de Champvallon

dit aussi François III de Harlay

duc de Saint-Cloud
Pair de France

Membre de l'Académie française (n° 83, 1671)

  

Parents

 

Archevêque de Rouen à 26 ans (1652), il avait été deux ans auparavant député de Normandie à l'assemblée générale du clergé ; il devint archevêque de Paris le 2 janvier 1671, et obtint le premier que le titre de duc et pair fût attaché à cette fonction ; commandeur des ordres du Roi.

Il présida l'assemblée du clergé en 1660 ; il célébra le mariage secret de Louis XIV et de Mme de Maintenon, et prit part à la révocation de l'édit de Nantes. Il fut préféré à Bossuet pour « des motifs de convenance, » dit le cardinal de Bausset, pour remplacer à l'Académie en 1671, Hardouin de Péréfixe, son prédécesseur à l'archevêché de Paris. « Personne ne reçut de la nature un plus merveilleux talent pour l'éloquence. Il rassemblait non seulement tout ce qui peut contribuer au charme des oreilles, une élocution noble et coulante, une prononciation animée, je ne sais quoi d'insinuant et d'aimable dans la voix, mais encore tout ce qui peut fixer agréablement les yeux, une physionomie solaire, un grand air de majesté, un geste libre et régulier. » (d'Olivet). C'était « le plus beau, le plus avenant et le plus habile des prélats du royaume. » (Sainte-Beuve). Son éloquence était remarquable et d'une facilité tout à fait surprenante ; « il se montrait supérieur encore dans l'improvisation à ce qu'il était dans le discours étudié. » (Sainte-Beuve). Cordon bleu. Un Nouveau Lundi. Il y a de lui quatre éloges de l'abbé Legendre.
En raison de ces qualités et de sa fonction, il fut choisi par l'Académie pour haranguer Louis XIV et lui demander de devenir le protecteur de l'Académie.
Il avait été élève du Port-Royal et avait ouvert une académie théologique à l'abbaye de Saint-Victor, à Paris. C'est lui qui refusa la sépulture religieuse à Molière.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00



 Théodore de Neuhoff, lieutenant des armées de Louis XIV, du roi de Suède, banquier ruiné, escroc, débarque en Corse, alors agitée par sa rébellion contre Gênes.

Il arrive avec de l'argent et se fait nommer roi de Corse sous le nom de Théodore Ier

 Il reste roi tant qu'il a de l'argent et fuit au bout de huit mois pour atterrir dans les prisons anglaises.
Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 00:00


Tricentenaire du décès à Paris du grand poète, écrivain et critique français Nicolas Boileau-Despréaux, dit « le legislateur du Parnasse » (né le 1er novembre 1636 à Paris, fils d’un greffier de la Grand' Chambre du Parlement de Paris). Amant du classicisme, il suivit les traces d’Horace et de Juvénal... et écrivit des « Épîtres », des « Satyres », et même une « Art poétique » (qui n’est pas une simple imitation de l’épître « Ad Pisones »). Il est aussi l’auteur du poème héroï-comique « Le Lutrin » et d’une célèbre traduction du « Traité du sublime » de Longin. Boileau est un des principaux représentants de la culture du Grand-Siècle.

Tricentenario della morte a Parigi del grande poeta, scrittore e critico francese Nicola Boileau-Despréaux, chiamato “il Legislatore del Parnasso” (nato a Parigi il 1º novembre 1636, figlio di un notaio della Grande Camera del Parlamento di Parigi). Amante del classicismo, seguì le orme d’Orazio e Giuvenale e scrisse “Epistole”, “Satire” e addiritura un’”Arte Poetica” (che non è una semplice imitazione dell’Epistola “Ai Pisoni”). Esso è anche l’autore del poema eroicomico “Il Leggio” e di una celebre traduzione del “Trattato del Sublime” di Longino. Boileau è uno dei massimi rappresentanti della cultura del Grande Secolo.

Tricentenario de la muerte en París del gran poeta, escritor y crítico francés Nicola Boileau-Despréaux, llamado “el legislador del Parnaso” (nacido en París el 1º de noviembre de 1636, hijo de un escribano de la Gran Cámara del Parlamento de París). Amante del clasicismo, siguió las huellas de Horacio y Juvenal y escribió “Epístolas”, “Sátiras” y hasta una “Arte poética” (que no es, sin embargo, una mera imitación de la epístola “A los Pisones”). Es también autor del poema heroico-cómico “El Atril” y de una famosa traducción del “Tratado de los sublime” de Longino. Boileau es uno de los máximos representantes de la cultura del Gran Siglo.

300th Anniversary of the trespass of the French poet, writer and critic Nicolas Boileau-Despréaux, surnamed “The Legislator of Parnassus” (he was born in Paris on 1st November 1636, the son of a notary at the Great Chamber of Paris Parliament). Loving Classicism, he followed the steps of Horace and Juvenal and wrote “Epistles”, “Satires” and even an “Ars pooetica” (that is not merely an imitation of the Epistle “ad Pisones”). He is also the author of the heroic-comic poem “The Lecter” and a French translation of Longinus’s “Treaty on the Sublime”. Boileau is one of the greatest representatives of the culture of the Grand Siècle.
Repost 0
Published by YANN SINCLAIR - dans Calendrier
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 00:00

 

-0°8 au plus "chaud" de la journée à Paris !

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans METEO
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 00:00

Le 11 mars 1718, Guy-Crescent Fagon meurt à Paris, à l'âge de 79 ans.
Médecin de Louis XIV, il fut aussi un botaniste reconnu.

Ci-dessous, Portrait de Fagon, par Etienne Ficquet, d'après Hyacinthe Rigaud, XVIIIe siècle.
© Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / image château de Versailles.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 00:00

Pose de la première pierre par Louis XIV le 10 Mars 1684
 

 

Consécration le 30 Octobre 1686
Architecte : Jules HARDOUIN-MANSART
Entrepreneur : Maurice GABRIEL
Charpentier : MALLET
Menuisiers : VEDEAU et REMY
Sculpteurs : Pierre MAZELINE et Noël JOUVENET

 

XVIIIe siècle: Travaux de sculpture du chœur sur les pilastres, les chapiteaux, les arcs doubleaux, en 1786.

XIXe siècle: Addition de la chapelle du Sacré-Cœur.

Dimensions: Longueur intérieure 80m, largeur 34m, hauteur sous clé de voûte 19m.

 

 

NOTRE DAME, PAROISSE ROYALE

 

Dès 1662, Louis XIV s'attache au pavillon de chasse construit par son père Louis XIII, dans les bois de Versailles, qui n'est alors qu'un pauvre village.

Le projet d'en faire sa résidence se traduit par de nombreux aménagements, et la ville grandit avec le palais.

Ce n'est que vingt ans plus tard qu'il fera construire une église paroissiale qui remplace la vieille église Saint Julien.

 

Il la voudra digne de la ville neuve où résident désormais le Roi et sa Cour, et tous les services de la Couronne.

Sans doute existe-t-il une chapelle palatine, mais le Roi est bon paroissien, et c'est à cette nouvelle église qu'auront lieu tous les évènements liturgiques : baptêmes, mariages, enterrements.

Le Roi y a sa place dans le chœur, Madame de MAINTENON à gauche, devant la grille du chœur.

 

Les traditions se poursuivent avec les rois Louis XV et Louis XVI.

Et c'est de Notre-Dame que partira la procession inaugurale des Etats Généraux en 1789.

 

Notre Dame de Versailles, la façade
Plan de l'église Notre-Dame de Versailles
© BNF

Pour plus d’information sur ce monument de Versailles

Voir sur le forum : http://www.connaissancesdeversailles.org/t4096-l-eglise-notre-dame

Voir également ce lien : http://www.notredame-versailles.org/histoire.htm
 

http://www.notredame-versailles.org

L'église Notre-Dame de Versailles est une église paroissiale située à Versailles (Yvelines) dans la rue de la Paroisse (quartier Notre-Dame), sa façade faisant face à la rue Hoche (ex rue Dauphine)

 

Cette église, voulue par le roi Louis XIV, a été construite par Jules Hardouin-Mansart dans un style néoclassique.

 

Elle a été consacrée le 30 octobre 1686.


La paroisse de Notre-Dame incluait le château de Versailles et a enregistré tous les actes de baptême, de mariage et de décès de la famille royale.

Elle est maintenant classée monument historique.

 



LA CONSTRUCTION:
XVIIe s.
Pose de la première pierre par Louis XIV le 10 Mars 1684
Consécration le 30 Octobre 1686
Architecte : Jules HARDOUIN-MANSART
Entrepreneur : Maurice GABRIEL
Charpentier : MALLET
Menuisiers : VEDEAU et REMY
Sculpteurs : Pierre MAZELINE et Noël JOUVENET
XVIIIe s. Travaux de sculpture du chœur sur les pilastres, les chapiteaux, les arcs doubleaux, en 1786.
XIXe s. Addition de la chapelle du Sacré-Cœur.
Dimensions Longueur intérieure 80m, largeur 34m, hauteur sous clé de voûte 19m.

NOTRE DAME, PAROISSE ROYALE:


Dès 1662, Louis XIV s'attache au pavillon de chasse construit par son père Louis XIII, dans les bois de Versailles, qui n'est alors qu'un pauvre village.

 

Le projet d'en faire sa résidence se traduit par de nombreux aménagements, et la ville grandit avec le palais.

 

Ce n'est que vingt ans plus tard qu'il fera construire une église paroissiale qui remplace la vieille église Saint Julien.

Il la voudra digne de la ville neuve où résident désormais le Roi et sa Cour, et tous les services de la Couronne.

 

Sans doute existe-t-il une chapelle palatine, mais le Roi est bon paroissien, et c'est à cette nouvelle église qu'auront lieu tous les évènements liturgiques : baptêmes, mariages, enterrements.

 

Le Roi y a sa place dans le chœur, Madame de Maintenon à gauche, devant la grille du chœur.

Les traditions se poursuivent avec les rois Louis XV et Louis XVI.

 

Et c'est de Notre-Dame que partira la procession inaugurale des Etats Généraux en 1789.

 

L'édifice de Louis XIV et les meubles de l'époque


L'édifice construit entre 1684 et 1686 a gardé son aspect primitif.

 

Il clôt majestueusement la perspective d'une rue qui part de la Place Hoche pour aboutir à sa façade.

 

Ce n'est d'ailleurs pas le seul exemple de ce dispositif.

 

Cependant, il est maintenu volontairement assez bas, à l'échelle des maisons et bâtiments qui l'entourent, comme c'est la règle dans la ville, que le château doit dominer.

L'ensemble est de style classique, avec la superposition des ordres dorique et ionique, dominé par un fronton triangulaire.

On remarque les sculptures : bas-reliefs de la Religion et la Charité (20), statues de la Foi (19) et du martyre (21), sur le parvis.

L'intérieur du monument, de style classique, à la fois sobre et majestueux, présente une nef large, aux voûtes en berceaux légèrement surbaissées, soutenues par des pilastres d'ordre dorique, s'ouvrant par des arcades sur deux nefs latérales.

L'ornementation fut achevée au XVIIIe siècle, et la Chapelle du Sacré-Cœur, derrière le chœur, fut heureusement ajoutée au XIXe siècle.

Le mobilier d'origine disparut à la Révolution, sauf la chaire, œuvre de Simon Hurtrel (2), quelques boiseries et le buffet des grands orgues.

Une dizaine de tableaux sont de l'époque de Louis XIV, en particulier l'Assomption, de Michel II Corneille (11).

Les piliers sont ornés de médaillons en marbre, représentant des Apôtres et Sainte Madeleine (7); ils proviennent de l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture = Saint Roch visitant les malades, de Francisque III Millet (1) - Le Grand Christ en marbre, de Magnier (1695), provenant du Prieuré de Longjumeau (3) - Saint Hubert, de Louis Boullogne (4) - Le martyre de Saint Sébastien (6) - une Piéta, de Claude Vignon (1635) dans la chapelle du Sacré Coeur - La Transfiguration (XVIIe siècle) (9) - La Cène (XVIIe siècle) (8) - La Sainte Famille, école flamande du XVIIe siècle (12) - L'Assomption de la Vierge Marie par Brenet (1761) (10) - Le martyre de Sainte Démétria (15) - Louis XIII offrant sa couronne à la Vierge, de l'école française du XVIIIe siècle (16).

On trouve aussi quelques souvenirs chers au cœur des Versaillais : la bannière de soie brodée, offerte par le Pape Pie VI (14) ; le Cénotaphe de Vergennes, ministre de Louis XVI, qui signa le traité d'indépendance Américaine en 1783 (17) ; le monument contenant le cœur du Général Hoche (18).

Il est toujours le centre vivant de leur Foi et reçoit chaque semaine 4 000 fidèles, qui viennent y revivre au cours de la messe, le sacrifice, la mort et la Résurrection de Jésus-Christ, et trouver la force d'être ses témoins dans le monde.

 

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 00:00

 

2e Sermon sur la Providence de Bossuet, au Louvre devant le roi et la cour, pour la IIe semaine de Carême[2]

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music