Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 23:00

CEREMONIAL DE LA PRESENTATION

Pour être présenté à la Cour, une dame de la noblesse doit faire vérifier son affiliation depuis 1400 par le Généalogiste du Roi.

Après cette formalité, la dame doit être présentée par une marraine.

La marraine est une dame présentée qui peut appartenir à la Famille ou non.

 

Avant le jour de la présentation officielle, la future présentée a pris des leçons de présentations car il faut savoir faire les trois révérences d'usage avec une queue démesurée.

 

Le Grand Habit de Cour se compose de 3 pièces :

  • le corps baleiné qui est très décollecté,
  • la jupe posée sur un grand panier en osier,
  • la traine ou queue attaché à la jupe par des agrafes.

 

La veille de la présentation, la présentée se rend à Versailles avec sa marraine pour faire les visites d'usages aux dames d'honneur et dames d'atours de la Reine, de la Dauphine, de Madame et des princesses.

 

Le jour de la présentation, la présentée a revêtu la Grand Habit de Cour. Elle revêt aussi les bijoux de famille.

Le cas échéant, la Reine peut prêter le temps de la cérémonie l'une de ses parures.

 

La présentation peut avoir lieu dans la chambre de la Reine ou dans le Salon des Nobles qui sert de salle du trône pour la Reine.

La plupart des présentations ont lieu dans le Salon des Nobles.

 

Jusqu'à l'entrée de la présentée dans le Salon des Nobles, la queue est portée par les valets de chambre ou pages de la présentée.

A l'entrée dans le salon, ils lâchent brutalement la queue car ils ne peuvent y pénétrer.

 

La présentée accompagnée de sa marraine fait une révérence à la porte du salon.

Elle fait quelques pas en direction de la Reine entourée de ses dames. Puis, elle fait une seconde révérence.

Elle refait quelques pas et fait sa troisième révérence devant la Reine.

 

A ce moment, la présentée retire le gant de sa main droite, se penche et saisit le bas de la robe de la Reine pour la baiser.

La Reine l'empêche en retirant sa jupe puis elle dit les phrases convenues à la présentée.

L'hommage est rendu.

 

La Reine congédie la présentée.

Cette dernière fait la révérence devant la Reine et repart à reculons en faisant les trois révérences aux mêmes endroits qu'à son arrivée.

Elle prend bien soin de ne pas marcher sur sa queue.

 

Si la présentée est une duchesse ou une dame titulaire du tabouret, elle n'a pas à baiser le bas de la jupe de la Reine.

En revanche la présentée présente sa jour droite sur laquelle la Reine appose la sienne.

 

Après cette cérémonie, la présentée peut participer à la vie de cour.

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans La Cour du Roi à Versailles
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 23:00
CIRCULATION DES CARROSSES DANS LES COURS DU CHATEAU DE VERSAILLES ET AUTRES RESIDENCES ROYALES
Les carrosses peuvent entrer dans la cour du château lorsque le Roi et la Reine sont éveillés.
Le soir, ils doivent avoir quitter les cours du château avant le coucher du Roi et celui de la Reine.

Personnes pouvant entrer en carrosse dans la cour du château :
  1. Roi, Reine, Dauphin, Dauphine et Enfants de France
  2. Fils et Petits Fils de France, princes du sang et princes légitimés
  3. Souverains et princes étrangers
  4. Cardinaux
  5. Ambassadeurs ordinaires ou extraordinaires
  6. Ducs et pairs, comtes et pairs ecclésiastiques
  7. Grands Officiers de la Couronne, Premiers Officiers de la Reine, de la Dauphine, d'Anne d'Autriche et des Enfants de France.
Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans La Cour du Roi à Versailles
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 00:00

On change les draps de la reine !

ou les revenants bons de la dame d'honneur



Le Duc de Luynes, à l'affut de tous les détails de la vie de Marie Leczinska note à la date de mars 1739, le renouvellement du linge de la reine :
Mme de Luynes fit il y a quelques jours le renouvellement pour la reine que l'on fait tous les trois ans; elle n'a pas toujours fait ce renouvellement exactement dans toutes ses parties, ayant jugé quelquefois inutile de remplacer certaines choses qui étoient aussi bonnes que neuves. Comme on pourroit désirer dans la suite d'être instruit de ce que c'est que ce renouvellement ( Mémoires t2 p 379 )

Détails sur la literie de la reine


Courtepointe dite de la Reine Marie-Thérèse dentelle à l'aiguille– Collection textile Château e Versailles© RMN



Ces renouvellements, réguliers , avaient pour but le remplacement courant du linge, des meubles et fournitures - jugés usés ou bon pour la « réforme » - mais les ensembles, on s'en doute, étaient de très grande richesse et fort peu abimé tant on en prenait soin . C’était d'un profit considérable pour les personnes chargées de les commander et de les entretenir. Tout était ainsi renouveler : du moindre drap, habit, corbeilles de taffetas de la gade robe jusqu’au plus importants des meubles courants, en passant par la vaisselle, l’argenterie et le mobilier domestique comme la « jupe » et le nécessaire de la table de toilette. Les temps des réformes variant considérablement selon les fournitures et l’objet en question, à la saison, au trimestre, à l’année voire sur plusieurs années.

Dans le cas de la reine, la dame d'honneur avait ce privilège de ce que l'on appelait à la Cour le " revenant bon" - qui était en fait un véritable profit casuel en plus des appointements et revenus divers et nombreux de la charge .

Libre ensuite à la dame d'honneur de revendre les fournitures ou de les partager avec le personnel de la chambre. Il était d'usage et de bon ton pour ce genre de fournitures en pareil cas , que ce trousseau revint aux premières femmes de chambres. On peut dire que c’était à leur tour des revenants bons fréquents pour la charge de première femme de chambre de la reine.

Une tradition orale rapporte pourtant que des draps seront cosnervés par la dame d'honneur , plusieurs pièces d’un trousseau royal , seraient conservées dans la famille de Luynes au château de Dampierre.

Détails originaux sur les usages du quotidien d’autrefois, notamment ceux dans la chambre : Sous le règne suivant, la marquise de La Tour du Pin évoque à son tour comment était fait, chaque matin, le lit de Marie Antoinette :
La reine avait la bonté de me dispenser de l'accompagner à la messe, craignant que je ne glissasse sur le parquet en marchant un peu vite. Je restais dans sa chambre pendant qu'on était à la chapelle, et je connus
ainsi tous les détails du service des femmes de garde- robe. Il consistait à faire le lit, à emporter les vestiges de toilette, à essuyer les tables et les meubles. Ce qui paraîtrait bien singulier dans les mœurs actuelles, les femmes de garde-robe ouvraient d'abord les immenses rideaux doubles qui entouraient le lit, puis ôtaient les draps et les oreillers que l'on jetait dans d'immenses corbeilles doublées de taffetas vert. Alors quatre valets en livrées venaient retourner les matelas, que des femmes n'auraient pas eu la force de remuer. Après quoi, ils se retiraient, et quatre femmes venaient mettre des draps blancs et arranger les couvertures. Le tout était fait en cinq minutes, et quoique la messe ne durât pas, aller et retour compris, plus de vingt-cinq à trente minutes …

( Extrait du journal de Mme de la Tour du Pin )

Ce sont donc les femmes de garde robes , et non pas les femmes de chambres ordinaires, qui ont pour attributions de faire le lit, emporter les vestiges de la toilette, essuyer les meubles et ôter les draps et les oreillers qui sont mis dans d'immenses corbeilles doublées de taffetas vert.


Courtepointe de Marie-Antoinette – Collection textile Château e Versailles
© RMN



Catégorie : Usages et quotiden de la Cour

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans La Cour du Roi à Versailles
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 00:00

Une déclaration royale tend à rendre justice aux valets de chambre et portemanteaux du roi

 

Louis XIV, après la mort de Mazarin, a pris en main les affaires de son royaume et est devenu le véritable législateur de la France: il est la Loi et le créateur des lois

 

Cette fois, le souverain somme son Grand Conseil de vérifier et d'enregistrer les privilèges des commensaux susnommés

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans La Cour du Roi à Versailles
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 00:00

Louis XIV est arrivé à l'apogée de sa gloire

 

L'Hôtel de Ville de Paris, après la paix  de Nimègue, lui a décerné solennellement le titre de Grand

 

Par un phénomène étrange, ce monarque qui, jeune, a déployé dans tous les actes de sa politique la maturité d'un homme fait, va, maintenant qu'il est parvenu à l'époque de la maturité, montrer l'étourderie d'un jeune homme et accumuler les fautes

 

C'est que ce despote si personnel, si jaloux de l'indépendance absolue de sa volonté, fut surtout le reflet de ses ministres, de ses maîtresses, de ses confesseurs

 

Jeune, il a eu de vieux conseillers formés à la rude école des temps orageux de la Fronde, appliquant à la politique extérieure les vues larges et l'habilité de Mazarin

 

A 45 ans, il donne pour successeur à Colbert son fils Seignelay, qui n'a que 25 ans et plus tard, à Louvois, son fils Barbezieux, qui n'en compte que 23

 

Par compensation, il remplace la Montespan et la Fontanges par la veuve Scarron, qui totalise leur âge à toutes les deux et qui a atteint son demi-siècle

 

A la place de ces deux printemps, il met cet hiver

 

il prend une vieille maîtresse et de jeunes ministres

 

puis, après Seignelay et Barbezieux viendra Chamillard, qui obtiendra le double héritage de Colbert et de Louvois, parce qu'il est de première force au billard;

 

puis Desmarets, dont on cherche unitilement le genre de mérite, et au-dessous duquel il n'y a plus rien

 

Le grand roi rencontrait cependant sur sa route deux obstacles intérieurs; l'un réel, la puissance pontificale, la résistance du clergé qui s'appuyait sur cette puissance; l'autre imaginaire, l'opposition des protestants, opposition qui se bornait à ne pas partager son opinion sur l'interprétation que l'on pouvait donner à quelques points de l'Evangile

 

Louis brisa ces deux obstacles, et c'est ici le lieu de dire quel était ce clergé du XVIIème siècle, qui ne cessa de le pousser à la révocation de l'Edit de Nantes

 

Le clergé fut toujours l'image exacte du temps où il vécut: il ne dirige pas le monde, il le suit, marche du même pas, prend tous ses vices comme il possède toutes ses vertus

 

Tolérant, moral et contenu de nos jours où le droit est le même pour tous, où privilèges, immunités et impunités n'existent plus, où la liberté éclaire tout de ses rayons où la presse et la tribune sont là, sentinelles vigilantes qui mettent tout en lumière, il fut barbare aux siècles de barbarie, immoral et perdu de vices, comme la société immorale et vicieuse des XVIIème et XVIIIème siècles

 

Pas plus que les autres classes sociales, pas plus que la noblesse, l'armée, la magistrature, l'aristocratie bourgeoise, il ne traversa sans se mouiller l'époque d'narchie de la régence d'Anne d'Autriche

 

nous avons vu que, dans leur fureur sauvage, les soudards de tous les partis, après avoir démoli les misérables chaumières des paysans et vendu jusqu'à leur dernier clou, s'en prenaient aux presbytères, aux moûtiers, aux églises mêmes, où ils trouvaient toujours quelques richesses, ne fussent-ce que les ornements et les vases sacrés

 

Chassés de leurs domiciles, les curés et les moines se livraient à tous les désordres d'une existence de vagabondage, mendiaient aux portes des temples dépouillés, volaient et pillaient à leur tour, pour ne pas mourir de faim sur les voies publiques, se faisaient les les espions de tous les partis, qu'ils trahissaient tous

 

L'autorité religieuse épuise ses foudres impuissantes à leur commander de rentrer dans leurs paroisses, dans leurs monastères: la nécessité les en a chassés, l'habitude de la débauche les en maintient éloignés

 

(L'abbé Faillon-Vie de M. Olier II,58-Lenet, Mémoires, 274)

 

A Paris même, les églises étaient nues, désertes, sans ornements, privées de sacristies: les curés s'habillaient dans la chapelle où ils officiaient

"Le cimetière contigu à l'église Saint-Sulpice et qui n'était point clos, servait de rendez-vous aux ivrognes", ce qui fait dire à M; de Bassencourt:

"Ce lieu a été pire jusqu'ici que les marchés et les lieux de passe-temps"

 

il y avait même un cabaret dans les charniers de l'église, où ceux qui avaient communié ne faisaient pas difficulté d'entrer avant de retourner dans leurs maisons

 

Enfin, les prêtres de la paroisse, au lieu de s'opposer au torrent du mal, le rendaient plus désastreux encore par leurs exemples

 

pour tout dire, en un mot, au sortir de l'autel, ils allaient souvent passer le reste de la journée dans le cabaret des charniers et y vivaient dans la crapule et la débauche"

 

"Tout cela était la cause que le sacerdoce était sans honneur, et même dans un tel mépris en quelques lieux, qu'on tenait pour quelque sorte d'avilissement aux personnes decondition tant soit peu honnêtes selon le monde, de se mettre dans les saints ordres, à moins que d'avoir quelque bénéfice considérable pour en couvrir la honte et, selon la commune opinion du monde, c'était alors une espèce de coutumélie et d'injure que de dire à quelque écclésiastique de qualité qu'il était un prêtre"

(Abelly, évêque de Rodez- Vie de Saint Vincent de Paul)

 

" De ce défaut de vertus et de discipline dans le clergé procédait un autre grand mal, qui était que le peuple, et particulièrement celui de la campagne, n'était point instruit ni assisté comme il devait l'être dans ses besoins  spirituels; on ne savait presque ceque c'était que de faire des cathéchismes; les curés de village, pour la plupart, étaient comme ces pasteurs dont parle le prophète, qui se contentaient de prendre la laine et de tirer le lait des brebis et se mettaient fort peu en peine de leur donner la patûre nécessaire à la vie de leur âme: de sorte qu'on voyait de tous côtés des chrétiens qui passaient leur vie dans une si profonde ignorance des choses de leur salut, qu'à grand peine savaient-ils s'il y avait un Dieu; et pour ce qui est des mystères de la Sainte Trinité et de l'Incarnation de Fils de Dieu, que tous les fidèles doivent croire explicitement, on ne leur en donnait aucune explication ni intelligence, et encore moins de ce qui conserne les sacrements qu'ils doivent   recevoir et des dispositions qu'ils y devaient apporter

 

Dieu sait quel était l'état de leur conscience dans une telle ignorance des choses de leur salut, et qu'elle pouvait être leur foi, n'ayant presque personne qui prit soin de leur enseigner ce qu'ils étaient obligés de croire "

 

Le vertueux Vincent de Paul était au centre vers lequel convergeaient tous les pieux efforts pour faire pénétrer un rayon pur et lumineux au milieu de cette nuit profonde

 

Tout venait de lui, tout y retournait

 

un prélat lui écrivait pour lui rendre compte de ses efforts pour réformer son clergé

 

"Mais c'est avec peu de succès, disait-il, à cause du grand et inexprimable nombre de prêtres ignorants et vicieux qui composent mon clergé, qui ne peuvent se corriger, ni par paroles ni par exemples

 

J'ai horreur quand je pense que dans mon diocèse il y a presque 7000 prêtres ivrognes ou impudiques, qui montent tous les jours à l'autel et qui n'ont aucune vocation"

 

Un autre lui demandait encore:

"Excepté le chanoine théologal de mon église, je ne sache point qu'aucun prêtre, parmi tous ceux de mon diocèse qui puisse s'acquitter d'aucune charge écclésiastique"

 

il conclut en demandant à Vincent de lui envoyer quelques-uns de ces missionnaires que ce grand homme de bien savait malgré tout, dans ces temps maudits, réchauffer au foyer ardent de sa charité sublime

 

"Par cet échantillon, ajoute l'évêque de Rodez, on peut juger du reste de la pièce"

 

Le coadjuteur e Rouen refusait de recevoir deux pre^tres qui se présentaient pour être curés, et dont l'ignorance décelait l'incapacité notoire:

"Allez, lui dit l'archevêque, ne laissez pas de les recevoir: il vaut mieux que la etrre soit labourée par des ânes que de rester en friche"

 

Par bonheur, si ceux qui devaient faire entendre au peuple la parole de Deu se montraient indignes ou incapables de remplir leur sainte mission, suvent, en revanche, on vit le premier venu prendre leur rôle et, après avoir constaté les défaillances du clergé du temps, l'abbé Faillon nous apprend qu'à Paris deux simples ouvriers, un coutelier et un mzercier, "sans étude et sans aucun usage de la dialectique, ramènerèrent ux seuls plus d'hérétiques à la vraie foi, que n'en convertirent ensemble tous les docteurs de Sorbonne de ce siècle"

 

Le marquis de La Grange, intendant d'Alsace de 1674 à 1698, donne dans son rapport sur cette province, d'assez curieux détails sur le clergé de la contrée et, par comparaison, sur celui de la France tout entière:

La bas clergé et le commun des curés dit-il est plus savant et mieux instruit des principes de la théologie que les curés de campagne du royaume, dont ceux-là pourraient être les maîtres, quoiqu'ils n'aient pas tant de vivacité que les autres

 

ils sont peu instruits de la discipline exacte pour la vie écclésiastique et, pour l'intérieur, ils ne sont pas capables de se laisser persuader de la nécessité de porter les cheveux courts, un habit long et modeste et tel que les canons le prescrivai; s'ils le font, c'est la plus grande partie par déférence et par crainte de leurs supérieurs, et ce n'est point par un mouvement de coeur ...

A proprement parler, c'est la religion du seigneur du lieu qui fait la leur, car ils se relâchent aisément; ils aiment naturellement le vin et les compagnies, et c'est un usage parmi eux: il ne faut pas espérer de les faires revenir de cette mauvaise inclination; il leur faut une plus grosse portion congrue qu'à un Français pour subsister, et un Allemand qui n'a que cent écus, n'a pas la moitié de ce qu'il lui faut

 

Ils sont raresment avares; pour ce qui est de donner à boire et à manger, ils le font avec profusion; pour le reste, ils y regardent d'assez près

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans 1662-1682
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 00:00

Jamais depuis l'ascension des Capétiens à la Couronne de France une nouvelle dynastie n'a dû s'imposer dans des circonstances aussi troublées

Comble du paradoxe en ces temps d'intolérance religieuse, le premier roi Bourbon est à l'origine un prince protestant


La France sort affaiblie d'une longue guerre civile et aspire à retrouver la concorde qui sera un gage de prospérité


Etrangement, ces rois issus d'une souche protestante vont se révéler être de redoutables adversaires des huguenots


C'est notamment le cas de Louis XIV qui révoque le célèbre édit de Nantes accordé par Henri IV

 

Mais les Bourbons couronnés en terre de FRance sont loin de se ressembler !

Timides, populaires, autoritaires, fastueux, réformateurs, réactionnaires ...


Ils ont tous marqué la fonction royale de leur empreinte personnelle

Ils règnent en France de 1589 à 1848 (avec l'intermède révolutionnaire et impérial de 1792 à 1814 et en comptant le règne d'un prince d'Orléans de 1830 à 1848) et accélèrent involontairement la fin du régime monarchique

 

Les souverains Bourbons poussent à l'extrême la mise en pratique de la monarchie obsolue, portent l'idéal royal à son sommet et influencent comme jamais le monde de l'art

 

Mais ils se coupent aussi du peuple en s'établissant à Versailles

Ils brisent ainsi le lien "organique" patiemment tissé entre les souverains et le peuple de France depuis des siècles

 

Si les Bourbons ne règnent plus en France, ils se sont maintenus sur le trône d'Espagne où le souverain actuel descend en droite ligne du petit-fils de Louis XIV devenu Philippe V d'Espagne

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 00:00
Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans BOURBON (Descendance)
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 00:00

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans VIDEOS
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 00:00

 

 


On dénonce comme infectés Rouen, Lyon, Besançon, Sion, Lausanne, Genève ; et en Savoie la région d'Abondance, Publier, Vailly, Jussy l'Evêque, Chêne, Confignon et Monnêtier.
Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans 1638-1661
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 00:00

Vie théâtrale et littéraire

Ordonnance royale en faveur des comédiens.Guérin de Bouscal, Le Gouvernement de Sancho Pansa.

Arts, sciences et religion

Descartes, Méditations (en latin). J.-F. Senault, De l’usage des passions.Édition parisienne de l’Augustinus.

JPEG - 9.3 ko
Richelieu recevant la famille royale au Palais Cardinal
de Jean de Saint-Igny, Musée des Arts Décoratifs.

 

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Calendrier
commenter cet article
">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music