Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dignités de la Maison du Roi

Photo

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif

"Quand on interroge le passé,

il répond présent"

(Sacha Guitry)

 


http://www.elosis.fr/mael/images/cour.jpg

   

 

 

http://www9.georgetown.edu/faculty/spielmag/images/L14jour_3.jpg

Offices de gouvernement

attribués par le roi de France

au moyen Âge et à l’époque moderne.
Dans l’ordre hiérarchique
fixé par une déclaration de Henri III de 1582
on trouve :
1° Grands officiers de la Couronne :
Sénéchal de France
grand officier du royaume de France au Moyen Âge
connetable
Connétable de France

Responsable des écuries royales, puis des armées
dignité supprimée en 1626 à la mort du dernier porteur de ce titre
le pouvoir important qu'il octroyait à son propriétaire pouvant faire ombrage au roi

Chancelier de France
responsable du scellage et de l'expédition des actes royaux
puis chef de la justice
le chancelier avait comme suppléant le garde des sceaux de France
qui assurait tous les devoirs du chancelier en cas de disgrâce de celui-ci
Garde des sceaux

Marechal-de-France.jpg






Maréchal de France
dignitaires militaires
chefs de facto de l’armée après la suppression de l’office de connétable
Amiral-de-France.jpg






Amiral

responsable des affaires maritimes
dignité supprimée en 1627 et recréée en 1669
Général des galères
Grand maître des arbalétriers
Grand-maitre-de-l-artillerie.jpg






Grand maître de l'artillerie
responsable de l’artillerie
des sièges et de l’approvisionnement en armes

 Les Grands Maîtres de l'Artillerie de France

cette charge a été érigée en grand office

de la couronne par Henri IV en 1601

et supprimée par Louis XV en 1755
Porte oriflamme
connetable.jpg






colonel-général de la cavalerie
colonel-général des Suisses
grand aumônier de France
grand-maître de France
grand officier de la couronne et
le chef de la Maison du roi.
grand-chambrier de France
grand-chambellan de France


Grand-ecuyer.jpg





grand écuyer de France
responsable de l'écurie royale
grand-échanson de France
grands officiers de la cour du roi de France
grands de la couronne
membre de la Maison du Roi.
Il était le chef de la grande paneterie
autrement dit la boulangerie royale.

Grand-veneur.jpg






Grand veneur de France

Les Grands Maîtres des cérémonies de France

Officier du roi dont la charge était autrefois
annexée à celle de grand-maître de la maison du roi
elle en fut séparée par Henri III, en 1585

Grand-chambellan.jpg






Grand chambellan de France
responsable de la chambre du roi

Les Grands Chambellans de France


Grand chambrier de France
Grand échanson de France


Grand-maitre-de-France.jpg






Grand maître de France
grand officier de la couronne
responsable de la maison du roi pour sa partie civile
Il avait la supervision sur toute la Maison du Roi
chef et surintendant général de la Maison du roi.

Liste des grands maîtres
2° Grands officiers de la Maison du Roi :
Grand-maître de la maison du Roi
grand-maréchal des logis
grand-prévôt de France et de la maison du Roi
capitaine des gardes du corps
capitaine-colonel des Cent-Suisses
capitaine-colonel des gardes de la porte


3° Ministres, secrétaires d'Etat :
Les descendants des ministres, comme ceux des grands-officiers de la couronne,étaient admis aux honneurs de la cour sans preuves de noblesse chevaleresque.

4° Membres du Conseil d'Etat et du Conseil privé

5° Gouverneurs et lieutenants généraux pour le Roi dans les provinces
(Il est à noter que les dignités qui précèdent donnaient la noblesse aupremier degré par suite d'anciens usages et non en vertu d'un texte de loiformel.)

6° Officiers généraux des armées : à partir de l'édit du 25 novembre 1750

7° Sergents d'armes : depuis l'édit de 1410 et principalement sous Charles VI

Maison du Roi

Responsables des principaux départements
de la maison du roi de France.

Tous les officiers de la maison du roi

sont sous la juridiction du grand maître de France

qui est le chef de la maison du roi.

Ces grands offices n'ont souvent qu'un rôle cérémoniel.

grand maître de France 

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier maître d'hôtel du roi

qui assure la direction des sept offices de la table du roi.

Le service de la bouche du roi

le premier panetier de France

qui assure l'approvisionnement en pain de la table du roi

le premier échanson de France

qui assure l'approvisionnement en vin

le premier écuyer tranchant

qui coupe la viande du roi.

le grand chambellan de France

chef de la chambre du roi

il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

les quatre premiers gentilhommes de la chambre

assurant par quartiers la direction de la chambre du roi.

les quatre Premier Valet de Chambre du Roi

assurant par quartiers l'organisation de la chambre du roi.

le grand maître de la garde-robe

qui dirige la garde-robe du roi. De 1672 à la révolution

le grand écuyer de France dirige le service des écuries

un des grands officiers de la couronne de France pendant l’ancien Régime

Il s'agit d'un des grands offices de la couronne.

le premier écuyer de France seconde le grand.

le grand veneur de France 

grand officier de la Maison du roi

dirige les chasses royales, surtout celles au cerf.

le grand fauconnier de France 

grand officier de la Maison du roi de France

dirige les chasses royales utilisant des oiseaux de proie.

le grand louvetier de France 

maison du roi de France

dirige les chasses au loup et au sanglier.

le grand maître des cérémonies 

officier de la Maison du roi

dirige l'ordonnancement des cérémonies de la cour.

le grand maréchal des logis a la gestion du logement du roi, de la cour et des troupes de la maison du roi

le grand prévôt de France 

Les Grands Prévôts de France

Le Grand prévôt de France assure la police de la cour du roi et

pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

Il fait partie des officiers de la Maison du roi.

officiers de la Maison du roi.

assure la police de la cour et pour ce faire a juridiction sur les troupes de la maison militaire du roi.

le grand aumônier de France assure la direction de la maison ecclésiastique ou chapelle.

le premier aumônier de France assiste le grand aumônier.

Aumôniers ordinaires du roi
Chapelain ordinaire du roi

Chapelle-musique du roi

Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire du roi

Confesseurs du roi

Maître de l'oratoire du roi

Prédicateur ordinaire du roi

Premier aumônier de la maison du roi

Sacristain de la chapelle et oratoire du roi

Sommiers

Organisation de la Maison du Roi

Secrétaire d'État à la Maison du Roi (liste)

Grand Fauconnier de France (liste)

Us et coutumes à la cour de Versailles

Comptes de la Maison du Roi pour 1775.

La Maison du Roi sur www.heraldica.org (en anglais)

Note sur le département de la Maison du Roi

Dignités de la Maison du Roi








Chapelle Royale

Grand aumônier de France
Grand aumônier de France
officier de la monarchie française de l’ancien Régime
Il avait la charge de la maison ecclésiastique du roi (la Chapelle)
et la charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.
Sous son blason pendait un livre à la couverture d'azur,
chargée des armes de France et arborait par ailleurs une couronne ducale
 

premier aumônier de France le seconde
fonctions du premier en l'absence de celui-ci
De ces personnages dépendaient le confesseur du roi
ecclésiastique qui recevait la confession du souverain
le prédicateur du roi, qui prêchait en présence du souverain
et les aumôniers ordinaires qui assuraient le service régulier de la chapelle du roi.
MAÎTRE DE L'ORATOIRE
C'est le troisième officier ecclésiastique de la Maison du roi
il a les entrées de la chambre et le droit de committimus au grand sceau
il est réputé présent toute l'année aux bénéfices qu'il peut posséder, exigeant résidence

CONFESSEUR DU ROI

Aux grandes fêtes, et lorsque le roi fait ses dévotions,
le Confesseur se trouve à l'église auprès de Sa Majesté,
revêtu de surplis sur le manteau, avec le bonnet carré

Aumôniers ordinaires du roi
Il y a huit Aumôniers du roi
deux servent par quartier.
Ils avaient la qualité de conseillers du roi
celui qui est de service doit assister aux prières de Sa Majesté,
tant à son lever qu'à son coucher,
comme aussi aux offices de l'église

PRÉDICATEUR ORDINAIRE DU ROI
Chapelain ordinaire du roi
Chapelains du roi
Clercs ordinaires de la chapelle et oratoire
Sacristain de la chapelle et oratoire
Sommiers
Chapelle-musique du roi

Maison Militaire

Maison militaire

Dignités militaires
Sous l'Ancien Régime, l'ensemble des forces militaires était placées,
au delà des commandants d'unités,
sous l'autorités d'une série de hauts dignitaires.
Jusqu'à la disparition de la charge en 1627,
ceux-ci étaient eux-mêmes placés sous l'autorité du Connétable,
puis, à compter de cette date, sous celle directe du Roi.
Connétable de France
a la supervision sur l'ensemble de l'armée du Roi et sur les Maréchaux.
Il porte derrière son blason deux mains sortant d'une nuée et tenant chacune une épée haute.

Maréchal de France
Amiral de France
Vice-Amiral de France
Général des Galères de France
Colonel Général de l'Infanterie
Colonel Général de la Cavalerie
Colonel Général des Dragons
a la supervision sur l'ensemble des régiments de dragons
Colonel des Gardes-Françaises
Colonel Général des Suisses et des Grisons
a la supervision sur les Régiments de Gardes-Suisses de la Maison du Roi
Grand Maître des Arbalétriers
Grand Maître de l'Artillerie
Le Grand Maître de l'Artillerie a la supervision sur toute l'artillerie,
tant pour sa fabrication que son approvisionnement.
Il soutient son blason de deux canons addossés sur leur affut au naturel.
En 1755, la charge de Grand Maître de l'Artillerie est supprimée.

Dignités de la Maison du Roi
Sous l'Ancien Régime
la Maison civile du Roi était dirigée le Grand Maître de France.
Celui-ci avait sous ses ordres un certain nombre d'officiers
(au sens de titulaire d'un office)
souvent de très haute noblesse,
intervenant chacun dans un domaine bien précis.
Grand Maître de France
a la supervision sur toute la Maison du Roi
Grand Chambellan de France
Grand Ecuyer de France
a la supervision et l'administration de l'ensemble de l'Ecurie du Roi.
Placé sous les ordres du Connétable,
il sera directement rattaché au Roi après la disparition de celui-ci.
Au départ office subalterne,
ce n'est qu'à partir du XVème siècle qu'il commence à gagner un réel prestige.
C'est environ à cette même époque que le nom "Grand Ecuyer"
vient remplacer celui de "Maître de l'Ecurie"

Grand Tranchant de France
Grand Bouteiller de France
Grand Panetier de France
Grand Veneur de France
Grand Fauconnier de France
a la supervision sur toute la Fauconnerie du Roi,
depuis l'élevage des oiseaux à l'organisation des chasses

Grand Louvetier de France
Grand Prévôt de France
Grand Maréchal des Logis de France
Grand Aumonier de France
a pour charge d'assurer le Service Divin de France dans la Chapelle du Roi.
Il avait rang d'Evêque et était de droit Commandeur des Ordres du Roi.

Grand Maître des Cérémonies de France
Capitaine des Gardes du Corps
Capitaine Colonel des Cent-Suisses
Capitaine Colonel des Gardes de la Porte
Les colonels généraux sont parfois désignés
« grands officiers de la couronne »
office ou un grade militaire de plusieurs armées
Unités rattachées
Gardes-Françaises
Gardes-Suisses
Gendarmes de France
Gendarmes écossais
Gendarmes anglais
Gendarmes bourguignons
Gendarmes de Flandre
Gendarmes de la Reine
Gendarmes du Dauphin
Gendarmes de Berry
Gendarmes de Provence
Gendarmes d'Artois
Gendarmes d'Orléans
Chevau-Légers de France
Chevau-Légers écossais
Chevau-Légers anglais
Chevau-Légers bourguignons
Chevau-Légers de Flandre
Chevau-Légers de la Reine
Chevau-Légers du Dauphin
Chevau-Légers de Berry
Chevau-Légers de Provence
Chevau-Légers d'Artois
Chevau-Légers d'Orléans
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 23:00

Rois et Reines de France

 

CharlesIX.jpg

Charles IX de France, d'après François Clouet

huile sur bois, Versailles

Musée national du château

 

Charles IX de France

 Charles IX de Valois-Angoulême


 

France_13.jpg
Charles IX de Valois-Angoulême
(Saint-Germain-en-Laye, 27 juin 1550 - Vincennes, 30 mai 1574)
Prince de France
Duc d'Orléans et Comte d'Angoulême (1550),
puis Roi de France (1560)

 

Roi de France (1560-1574

 

Duc d'Orléans (1550-1560)

 

né le 27 juin 1550 au château royal de Saint-Germain-en-Laye

 

mort le 30 mai 1574 au château de Vincennes

 

roi de France de 1560 à 1574.

 

Il est le quatrième roi de la famille des Valois-Angoulême

 

est le fils de d'Henri II  de Valois-Angoulême et de Catherine de Médicis .

Il est le frère de François II et de Henri III, il succède à son frère François II à l'âge de dix ans et meurt sans enfant mâle à l'âge de vingt-trois ans.

 

 

Sous son règne, le royaume est déchiré par les guerres de religion, malgré tous les efforts déployés par sa mère Catherine pour les empêcher.

 

Après plusieurs tentatives de réconciliation, son règne déboucha sur le massacre de la Saint-Barthélemy

 

 

Biographie

Né Charles-Maximilien de France, il est le troisième fils et le cinquième des dix enfants d'Henri II et de Catherine de Médicis.

 

D'abord nommé duc d'Angoulême, il est nommé duc d'Orléans (1550 à 1560), après la mort de son frère Louis.

 

Il accède au trône de France après la mort prématurée de son frère François II.

 

Il est alors âgé de dix ans.

 

La régence est confiée à sa mère jusqu'à sa majorité.

 

Charles est sacré roi de France en la cathédrale de Reims le 15 mai 1561

 

Il préside du 13 décembre 1560 au 31 janvier 1561, les États généraux rassemblés à Orléans.

 

Le premier prince du sang Antoine de Bourbon est nommé lieutenant général du royaume.

Les troubles religieux 

En montant sur le trône, Charles hérite d'un royaume en train de se diviser entre catholiques est protestants.

 

Lors du colloque de Poissy, organisé le 9 septembre 1561, la reine-mère espère trouver un chemin d'entente entre le parti catholique représenté par le cardinal de Lorraine et le parti protestant représenté par Théodore de Bèze, mais aucun accord n'est accepté.

 

Les incidents se multiplient en province, entre actes iconoclastes et violences physiques .

 

Le 16 novembre 1561, le massacre de Cahors, qui fait près de 30 morts protestants, confirme cet échec.

 

Le 1er janvier 1562, l'édit de Saint-Germain-en-Laye permet aux protestants de pratiquer leur culte dans les campagnes et les faubourgs urbains.

 

Néanmoins, après le massacre de Wassy le 1er mars 1562, les protestants prirent les armes, avec, à leur tête, le prince de Condé.

 

De nombreuses villes tombent entre leur main, temporairement.

 

Ils sont battus à Dreux par le duc de Guise le 19 décembre 1562.

 

Tandis que Louis de Condé est fait prisonnier, le chef de l'armée catholique, Montmorency, est capturé par les protestants.

 

Le 4 février 1563, François de Guise met le siège devant Orléans, et y décède le 24 février de trois coups de pistolet dans le dos.

 

Le 19 mars, avec le traité d'Amboise, une première paix fragile est établie.

 

Le 19 août 1563, Charles IX est déclaré majeur mais la reine mère continue d'exercer le pouvoir en son nom.

La paix d’Amboise 

L’édit de pacification d’Amboise ne satisfait personne, et a du mal à être appliqué : il interdit le culte réformé dans les villes, alors que les protestants sont majoritaires dans de nombreuses places importantes, et sont maîtres de plusieurs provinces.

 

En mars 1564, débute un grand tour de France organisé par la reine-mère, pour montrer le roi à ses sujets et faire connaître son royaume au roi.

 

Il permet aussi de pacifier le royaume. L’itinéraire passe par les villes les plus agitées du royaume : Sens, Troyes en Champagne.

 

Le cortège sort de France le 30 avril 1564 pour se rendre à Bar-le-Duc où il séjourne du premier au 9 mai.

 

Charles III duc de Lorraine, et son épouse Claude sœur du roi de France, y font baptiser leur fils Henri âgé de 6 mois.

 

Charles IX et Philippe II roi d'Espagne, tous deux oncles maternels de l'enfant, sont les parrains du jeune prince.

 

Le roi d'Espagne se fait représenter par le comte de Mansfeld, seigneur de Ligny et gouverneur du Luxembourg.

 

Catherine de Médicis, bien que confortée d'avoir réuni son fils Charles avec sa fille préférée Claude manque son rendez-vous avec sa fille aînée la reine d'Espagne Elisabeth.

 

Ensuite le cortège royal se rend dans le comté de Ligny en Barrois sur les confins Lorrains, puis à Dijon le 19 mai, Mâcon ville stratégique sur la Saône, et la vallée du Rhône : Roussillon, Valence, Montélimar, Avignon dans les États pontificaux.

 

C'est dans le château Renaissance de Roussillon (Isère) que Charles IX signa l'Édit de Roussillon qui instaure le 1er janvier comme le premier jour de l'année dans tout le royaume de France1

 

Après une halte de trois semaines, le « tour de France » continue vers Salon-de-Provence - où la reine-mère retrouve son astrologue Nostradamus - puis Aix-en-Provence, siège du parlement de Provence.

 

La suite royale arrive à Hyères pour la Toussaint 1564, passe ensuite par Toulon et Marseille, où le peuple l’accueille en faisant la fête, et quitte la Provence pacifiée.

 

Dans le Languedoc, le jeune roi passe à Montpellier, Narbonne, Toulouse.

 

Dans les villes protestantes de Gascogne, il est accueilli respectueusement, sans plus.

 

À Montauban, où l’entrée se fait le 20 mars 1565, il faut négocier le désarmement de la ville, qui avait résisté à trois sièges de Monluc. Toulouse et Bordeaux sont plus tranquilles, étant aux mains des catholiques.

 

Le grand tour fait une excursion à Bayonne (14 juin) par Mont-de-Marsan ; le reine-mère s'y trouve pour deux raisons : revoir la reine d'Espagne, sa fille Elisabeth épouse du roi Philippe II et négocier un traité avec l’Espagne, qui échoue.

 

En juillet, la Gascogne est à nouveau traversée, puis en août et septembre, la vallée de la Charente.

 

Dans ces régions à forte minorité protestante, la paix est extrêmement fragile, et les protestants appliquent non sans réticences l’édit d'Amboise.

 

Cependant, partout, le plus grand loyalisme est témoigné au roi.

 

Les seules anicroches sont à La Rochelle (dernière entrée d'un roi de France avant 1627) où les protestants se montrent mécontents, et à Orléans, où le convoi est accueilli par une émeute2

 

En 1566, le roi s'arrêta enfin à Moulins, où furent décidées plusieurs réformes.

 

Sur la proposition du chancelier Michel de L'Hospital, l'Édit de Moulins règle les successions et déclare le domaine royal inaliénable.

La reprise des hostilités 

En juin 1566 à Pamiers, malgré la pacification royale, les hostilités reprennent et les protestants assaillent les églises catholiques.

 

La répression catholique est féroce : 700 calvinistes sont massacrés à Foix.

En août 1567, les protestants mettent au point un plan pour enlever le roi et sa mère.

 

Ces derniers se réfugient à Meaux le 24 septembre.

 

Le 29, des notables catholiques sont assassinés à Nîmes, puis dans tout le Languedoc.

 

À la tête des troupes protestantes, le prince de Condé et Gaspard II de Coligny arrivent aux portes de Paris.

 

Les protestants sont battus à Saint-Denis par le connétable de Montmorency le 10 novembre 1567, à Jarnac et à Moncontour par le duc d'Anjou.

 

La paix est finalement signée entre Condé et Catherine de Médicis à Longjumeau le 23 mars 1568, confirmée par la paix de Saint-Germain-en-Laye en 1570.

La paix de Saint-Germain 

Charles IX se rapproche diplomatiquement de l'Angleterre et du Saint Empire germanique.

 

Certains verraient bien le roi de France ceindre un jour la couronne impériale.

 

Charles IX épouse en 1570 Élisabeth d'Autriche (1554-1592), fille de Maximilien II (1527-1576), empereur romain germanique, et de Marie d'Espagne (1528-1603), infante d'Espagne.

 

En mars 1571, la reine et le roi font leur entrée à Paris.

 

Les plus grands artistes français ont contribué à l'élaboration du décor et du programme du cortège.

 

Pour l'occasion, Ronsard écrit :

« Heureux le siècle, heureuse la journée

Où des Germains le sang très ancien

S'est remêlé avec le sang troyen

Par le bienfait d'un heureux hyménée… »

 

Selon Pierre Gaxotte, un tableau représentant un étranger foulant une prairie de safran et de camomille était dressé à la porte Saint-Denis, accompagné d’un dicton :

« À la France, plus invincible en adversité qu’en prospérité »

Le roi en son privé

220px-Elisabeth_of_Austria_France1.jpg

Elisabeth, archiduchesse d'Autriche

 
 

De cette union est issue une fille morte jeune, Marie-Élisabeth de France (1572-1578)

 

Par ailleurs, le roi a entretenu une liaison avec Marie Touchet (1549-1638), dame de Belleville, laquelle lui a donné un bâtard, Charles de Valois ou Charles d'Angoulême (1573-1650), titré comte d'Auvergne (1589-1619) puis duc d'Angoulême en 1619.

 

Tandis que le roi passe son temps à chasser, la reine mère poursuit la réconciliation entre catholiques et protestants.

 

À l'automne 1571, Coligny rencontre le roi pendant quelques jours.

 

Ce prince, qui avait reçu les leçons de Jacques Amyot, était instruit et cultivait les lettres : on a de lui de jolis vers et un traité de la Chasse royale, publié pour la première fois en 1625, réimprimé par Henri Chevreul, 1858.

 

Guillaume-Gabriel Le Breton fit représenter devant lui, en 1569, sa tragédie Adonis.

Le massacre de la Saint-Barthélemy 

Le mariage de la sœur du roi, Marguerite, avec un jeune prince protestant, le roi de Navarre, futur Henri IV, semble être le gage d'une réconciliation durable ; mais le 22 août 1572, quelques jours après le mariage, a lieu un attentat contre le chef du parti des huguenots, Gaspard II de Coligny.

 

Craignant un soulèvement, Charles IX décide sur les avis de sa mère Catherine de Médicis et de ses conseillers, l'élimination des chefs protestants, à l'exception de quelques-uns parmi lesquels les princes du sang Henri de Navarre (futur Henri IV) et le prince de Condé.

 

Cette décision déclenche le massacre de la Saint-Barthélemy (24 août 1572), qui fait des milliers de morts à Paris et dans plusieurs grandes villes de France.

 

Déterminé à maintenir l'ordre, le roi ordonna l'arrêt des massacres dès le matin du 24 août, mais ses multiples appels au calme furent trop souvent transgressés3

200px-Charles_IX_of_France3.jpg

Charles IX, portrait par François Clouet, 1571

pierre noire et sanguine, 353 x 252 mm

Paris, Bibliothèque nationale de France

 
 

Ce massacre marque un tournant dans le règne de Charles IX.

 

L'abandon de l'édit de Saint-Germain et les exactions commises par l'entourage royal lui font définitivement perdre la confiance des protestants.

 

Après les événements, la monarchie entend venir à bout du protestantisme.

 

La guerre reprend et débouche sur le siège de La Rochelle.

 

À cause de son caractère inattendu et déroutant, le massacre de la Saint-Barthélemy a depuis toujours fait l'objet de débats4

 

Il s'agissait pour les historiens de déterminer la responsabilité du roi.

 

Il a longtemps été cru que le massacre avait été préparé et provoqué par la monarchie.

 

Dès le XVIIe siècle, Charles IX est perçu comme un roi fanatique encourageant lui-même les meurtriers, les pamphlétaires et les romanciers poussant l'exagération à dire qu'il tira lui-même sur les protestants des fenêtres du Louvre.

Fin de vie

La santé physique du roi a toujours été médiocre.

 

Après ces dramatiques événements, elle décline peu à peu.

 

Un complot est fomenté contre lui et sa mère pour faire monter son frère François, duc d'Alençon sur le trône.

 

Déjoués par Catherine de Médicis, ces tumultes finissent d'affaiblir le roi qui se réfugie au château de Vincennes, où il s'alite.

 

La fièvre ne le quitte plus, sa respiration se fait difficile ; il meurt le 30 mai 1574, un mois avant son vingt-quatrième anniversaire.

 

Dès le lendemain, Ambroise Paré procède à une autopsie et confirme que le roi est mort d'une pleurésie faisant suite à une pneumonie tuberculeuse.

 

Veuve à vingt ans, la jeune reine, refusant tout remariage, rentra en Autriche dès 1576 et se retira près d'un couvent de Clarisses qu'elle avait fondé.

 

Leur fille survécut peu de temps à ses parents.

Personnalités du règne de Charles IX (1560 - 1574) 

La famille :

Les conseillers et serviteurs de l'État :

Les princes de sang :

Les Grands :

Les hommes des arts et des lettres  :

Les chefs de guerre :

Bibliographie 

  • Lucien Romier, Catholiques et huguenots à la cour de Charles IX. Les États généraux d'Orléans, le colloque de Poissy, le « Concordat » avec les protestants, le massacre de Vassy (1560-1562), Paris, Librairie académique Perrin et Cie, 1924. 356 p.
  • Pierre Champion, Charles IX, la France et le contrôle de l'Espagne. Tome I : Avant la Saint-Barthélemy, Paris, Éditions Bernard Grasset, 1939. 428 p.
  • Pierre Champion, Charles IX, la France et le contrôle de l'Espagne. Tome II : Après la Saint-Barthélemy, Paris, Éditions Bernard Grasset, 1939. 432 p.
  • Michel Simonin, Charles IX, Paris, Fayard, 1995. 524 p.
  • Denis Crouzet, « Charles IX ou le roi sanglant malgré lui ? » in Bulletin - Société de l'histoire du protestantisme français, 1995, vol. 141, pp. 323-339


Sur le tour de France de 1564-1566 :

  • Victor E. Graham and W. McAllister Johnson, The royal tour of France by Charles IX and Catherine de Medici : festivals and entries, 1564-6, Toronto, 1979. [recueil de toutes les sources imprimées du temps (dont le fameux journal d'Abel Jouan) et de quelques sources manuscrites, avec une abondante iconographie]
  • Jean Boutier, Alain Dewerpe, Daniel Nordman, Un tour de France royal. Le voyage de Charles IX (1564-1566), Paris, Aubier, 1984. [présente des analyses croisées sur les plans géographique, politique, rituel et sociologique]
  • Pierre Champion, Catherine de Médicis présente à Charles IX son royaume, 1564-1566, Paris, Éditions Bernard Grasset, 1937, 494 p. [sur les aspects diplomatiques et politiques essentiellement]

Dans la littérature 

  1. « Voulons et ordonnons qu'en tous actes, registres, instrumens, contracts, ordonnances, édicts, tant patentes que missives, et toute escripture privée, l'année commance doresénavant et soit comptée du premier jour de ce moys de janvier.

    Donné à Roussillon, le neufiesme jour d'aoust, l'an de grâce mil cinq cens soixante quatre. Et de notre règne le quatrième.

    Ainsi signé par le Roy en son Conseil. »

    — Charles IX de France, Article 39 de l'Édit de Roussillon

    .
  2. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 978-2-7242-0785-9), p 251-259.
  3. Arlette Jouanna, La Saint-Barthélemy, les mystères d'un crime d'État, Gallimard, 2007, p. 193.
  4. Jean Delumeau, Thierry Wanegffelen, Naissance et affirmation de la Réforme, Paris, PUF, 1998.

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Charles IX de France » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

 

 

Chronologie des rois des Francs, rois de France

rois des Français et empereurs des Français
de 481 à 1870

 

 

Il s'est marié avec :
(1570) Elisabeth de Habsbourg


 

Habsbourg_2.jpg
Elisabeth de Habsbourg
(Vienne, 5 juillet 1554 - Vienne, 22 janvier 1592)
Archiduchesse d'Autriche
Reine consort de France (1570), puis Reine douairière de France (1574)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Louis XIV au jour le jour - dans Valois
commenter cet article

commentaires

">

Bonjour & Bienvenue

http://imageshack.us/
http://imageshack.us/

Vous êtes actuellement

Sujet(s) de Sa Majesté

 

Il y a 374 ans au jour le jour
Compteur

Versailles 3d

Secret d'histoire

Louis XIV, les passions du roi Soleil

Si Versailles m'était conté
écrit et réalisé par Sacha Guitry
  sorti sur les écrans en 1954
 
Visitez Versailles
 
Avez-vous déjà visité le château de Versailles
et remarqué ces petits détails qui accentuent la beauté des décors?
Le but VERSABLOG est d'une part
de faire découvrir le château de Versailles
à ceux qui n'auront jamais l'occasion de s'y rendre
et d'autre part de collecter le plus d'informations possibles
aux sujets des oeuvres que contient le château
Rez-de-Chaussée

Le Grand Siècle


Les Amis de Roglo
une base de données gérée sous Geneweb


Louis XIV, l'homme et le roi

 

faste-de-cour-et-ceremonie-royales

 


 

 

 

 

http://img12.imageshack.us/img12/296/radioljs.jpg



Cliquez pour écouter Radio canal Académie


Galerie des Batailles du château de Versailles

Galerie des batailles du château de Versailles


Image Hosted by ImageShack.us
SIÈCLE DE LOUIS XIV (cliquez)


Généalogie de Louis

Chronologie de la France 

sous Louis XIV (1643-1715)

Image Hosted by ImageShack.us


Mémoires de Saint-Simon
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu/page9-220px-M%C3%A9moires_Saint-Simon_tome1.djvu.jpg

  Liste des tomes

tome 01 - 1691-1697

tome 02 - 1697-1700

tome 03 - 1700-1702

tome 04 - 1702-1705

tome 05 - 1705-1707

tome 06 - 1707-1708

tome 07 - 1708-1709

tome 08 - 1710-1711

tome 09 - 1711-1712

tome 10 - 1712-1713

tome 11 - 1713-1715

tome 12 - 1715

tome 13 - 1715-1716

tome 14 - 1716-1717

tome 15 - 1717-1718

tome 16 - 1718

tome 17 - 1718-1720

tome 18 - 1720-1721

tome 19 - 1721-1723

tome 20 - 1723

Mémoires de Dangeau

Tome 01

1er avril 1684 - 31 décembre 1686

Tome 2

1er janvier 1687 - 30 septembre 1689

Tome 3

1er octobre 1689 - 31 décembre 1691

 

http://www.essentiam.fr/livres-anciens/wp-content/uploads/2011/02/almanach.jpg

Les Almanachs disponibles en ligne sur Gallica

Almanac ou Calendrier, 1683-1699 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1700-1792 [lire en ligne] 

Almanach national de France, 1793-1803 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1805-1813 [lire en ligne] 

Almanach royal, 1815-1830 [lire en ligne] 

Almanach royal et national, 1831-1847 [lire en ligne] 

Almanach national, 1848/49/50-1852 [lire en ligne] 

Almanach impérial, 1853-1870 [lire en ligne] 

Almanach national, 1872-1919 [lire en ligne]



 
Confidences royales

L’Union des Cercles Légitimistes de France

Cercle Henri IV.com

Association France Royaliste

http://www.choeur-montjoie.com/

Les manants du roi.com


http://royaliste.genhit.com/

Association Louis XVI


Charles VIII

http://fr.groups.yahoo.com/group/capetiens/

http://fr.groups.yahoo.com/group/Heraldique-Noblesse/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/regalisgenealogia/?yguid=302340009

http://fr.groups.yahoo.com/group/royaliste/?yguid=302340009


 

 

 

 

Maisons Royales

Image Hosted by ImageShack.us

LES SITES OFFICIELS DES MONARCHIES et FAMILLES PRINCIERES

Le site de la Maison de Savoie-Aoste
Le site de de la Monarchie Belge
Institut de la Maison de Bourbon
Le site (en Portugais) de la Maison Imperiale du Bresil
et aussi Maison Imperiale du Bresil
Le site du Prince Frederik de Danemark
Le site de la Monarchie Danoise
Le site de la Maison du Roi d'Espagne
Le site du Duché du Luxembourg
Le site de la Maison Grand Duchale du Luxembourg
Institut de la Maison Royale de France
Le site de la Monarchie Britannique
The Official Royal Images Library
Le site de la Maison Royale de Hanovre
Le site de Reza Pahlavi d'Iran
Site de la Reine Noor de Jordanie
Le site de la Famille Princière du Liechtenstein
Le site de la Famille Princière de Monaco
Site de la Famille Royale de Norvège
Le site de la Famille Royale des Pays-Bas
Site de la Maison Romanoff
Site de la Princesse Tatjana Nicholaievna Romanov (une autre vision de Iekaterinenburg)
Site du Prince Nikolai Romanov
Les pages de la Maison Royale de Suède
Le site de la Maison Royale de Yougoslavie
Site de la Maison Royale des Deux-Siciles
Site de la Famille Royale de Grèce
Site Officiel du Pce Carlos-Hugo de Bourbon-Parme
Bourbon-Parme http://www.borboneparma.it/
Autriche (Habsbourg-Lorraine) http://www.hapsburg.com/
Grand Duché de Toscane Habsbourg-Loraine  http://www.granducato.org/
Site de la Maison Royale dePrusse
Site deFarah Pahlavi, Imperatrice d'Iran
Site de la Maison Royale d'Albanie
La Maison deBavière
La Maison Royale dePortugal
Portugal http://www.reallisboa.pt/
Site Officiel du Roi Abdallah de Jordanie
Official Website de la Reine Rania de Jordanie
Le site de la Princesse Ashraf Pahlavi, soeur jumelle du dernier Shah d'Iran
Le site du Roi Zaher-Shah d' Afghanistan
La Confrérie de l'Ordre de la Toison d'Or
Site de Nikolas et Liliana de Yougoslavie
Site du Prince Paul de Roumanie
Site de David Armstrong-Jones, Vicomte Linley fils de la Princesse Margaret
Site du Prince de Galles
Site du Prince Michael de Kent
Site de Carl, Prinz zu Wied
La Fondation du Prince Philippe de Belgique
Le premier site sur la Princesse Elisabeth de Belgique
Le site des Princes d'Ysenburg et leur chateau de Budingen
Le site de la Maison Reventlow
Le site du Prince Alexandre de Yougoslavie
Le site des Princes de Saxe-Coburg-Gotha
Le site de Tim Bentinck, descendant des Comtes de Portland
Le site de Marianne, Princesse zu Sayn-Wittgenstein-Sayn
Le site de la Maison von Ledebur
Prince Georg Friedrich de Prusse
Prince Inigo von Urach
Le site des Princes zu Oettingen-Wallerstein
Le site du Prince de Chimay
Le site de Catherine Oxenberg, fille de la Princesse Elisabeth de Yougoslavie
L'agenda des membres de la Famille Royale Britannique
Le site des Comtes KAROLYI
La famille Princière Italienne Doria Pamphilj
Site de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge
Site des Princes zu Loewenstein
Site de la Princesse Astrid zu Stolberg-Wernigerode
Site sur l'histoire de la Maison Princière Thurn und Taxis
Site de la famille Thurn und Taxis
Site de la Princesse Marie Dorothée Mimi de Croÿ
Site de la Maison Royale de Roumanie
Site de la Maison de Savoie
Site des Princes Albert et Rudiger de Saxe (en Allemand)
Site du Maharadjah de Jodhpur
Le site sur la sauvegarde des héritages culturels de l'Archiduchesse Francesca d'Autriche
Chroniques de la Maison de Prusse à travers les âges
Site officiel du Prince Gabriel de Belgique
Site des Princes Repnine
Le site des Princes zu Leiningen
Le site de la Duchesse Diane de Wurtemberg
France (Bonaparte)http://www.napoleon.org/
France (Bourbon – Duché d’Anjou)http://www.royaute.org/ 
Prince Charles-Philippe d'Orléans - Duc d'Anjou http://www.ducdanjou.com/

LES SITES NON-OFFICIELS SUR LES FAMILLES ROYALES ET PRINCIERES

Site sur les Princes zu Leiningen
Site sur le Roi Simeon de Bulgarie et sa famille
Site sur l'Archiduc Otto de Habsburg
Site sur la Famille Royale du Japon
La Page Grands de ce monde
Histoire de la Principauté de Salm
Site sur la Princesse Madeleine de Suède (69 galeries de photos)
La Page sur la Princesse Victoria de Suede
Succession au trône de Russie
Le Prince Frederik de Danemark
La famille Royale Bulgare
Les peintures du Prince Antonio Joao d'Orleans-Bragance
Britannia - Les Monarques de Gde-Bretagne
Les Têtes couronnées
The Royal Archive, avec téléchargement de clips AVI du Prince William - à conseiller aux fans
Biographies de tous les membres de la Famille Royale Anglaise
Les Bourbons en Espagne
Le site de la Monarchie Italienne
Cercle Monarchique de Rio de Janeiro Orléans-Bragance
Portail de la Monarchie Brésilienne

LES SITES SUR LES GENEALOGIES DES FAMILLES ROYALES
La Descendance Capétienne - Recensement des descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée de nos jours
Le site de José Verheecke -Une foule de choses: quartiers de personnages connus, descendance de Philippe le Beau, liste de biographies, Généalogie des Rois de France - (Rois de France et Noblesse Française)
WorldRoots - Royalty Pages de Brigitte Gastel Lloyd
Verena's Royal Genealogical Pages
Grandes Familles - (Rois de France, très détaillé)
Forum Royauté - Groupe de discussion francophone sur les familles Royales
Web Genealogie - Un site sur les généalogies de toutes les Dynasties (actuelles ou éteintes)
Gene@star - Les généalogies d'une foule de personnalités connues (politique, spectacle, etc...)
Webgenea.com - Un site pour bien comprendre la généalogie avec une partie sur la Noblesse Européenne
The European Royal Houses par Guy Stair Sainty
Hein's Royal Genealogy Page par Hein Bruins - des pages de News très complètes, des gen. inédites: Rothschild, Agnelli, etc..
Sangre de los Godos - Le site de Luc Frère sur la Noblesse Espagnole
Antoine de Nadaillac's Web Page - Les Rois de France, les Habsburg et plusieurs familles Nobles françaises
Royalark - Royal & Ruling Houses of Africa, Asia, Oceania and Americas
Marino Montero Genealogical Research Foundation

Recensement Capétien - Le recensement de tous les descendants d'Hugues Capet
http://europeandynasties.com

LES SITES DONT LE SUJET S'APPARENTE A LA GENEALOGIE (Biographies, Héraldique, photos, chateaux ...)
L'actualité du Gotha par Stephane Bern (n'est plus mis à jour)
Capetiens.com - La Tradition Royale Française
Cartes Postales anciennes sur la Famille Royale de Roumanie
Site sur le Chateau de Detmold, résidence des Prince de LIPPE
Site sur le Chateau de Blenheim, résidence du Duc de Marlborough
De magnifiques photos des familles royales et des évènements royaux, par Eric Pacherie
Le chateau de Sayn
Le chateau de Ledreborg
Les Joyaux des Reines
Les chateaux du duché de Parme et Piacenza
Chatsworth House, la résidence du Duc de Devonshire
Photographies Royales à partir de 1897 Lafayette negative Archives
Chateau de Baronville (famille de Rougé)
Gonzague de Lamotte Peintre Armoriste
Mémorial de France de St Denis
Le chateau de Lunéville
Le chateau de la famille de Yturbe
Le chateau des Marquis de Breteuil
Le chateau des Ducs de Brissac

Autres Sites

Le site sur Henri IV
avec les informations
sur les programmes de commémorations !
Henri IV

 

 
couronne.gif






 Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

histoire, reconstitution historique, spectacle, danse ancienne, contredanse
Lien vers le site www.histoire-en-ligne.com/
blason armoiries

 
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us








 


Costumes de la Cour

de 1650 à 1800

Musiciens du Roi

http://www.site-moliere.com/lully.jpg

 

http://www.iamcultured.com/IMG/jpg/Louis-xiv-lebrunl.jpg
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Louis-XVI-St-Denis.jpg
bandeau.jpg






Image Hosted by ImageShack.us
Forum royaliste

Armes.jpg

free music